Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 17:04
2007, c'est fini. Ce n'est pas une année qui restera dans les annales du progrès social. Arrivée au pouvoir de la "droite décomplexée", casse des retraites, accroissement des inégalités de revenus (camouflé sous l'euphémisme "préoccupation pour le pouvoir d'achat"), chasses aux immigré-e-s et rafles passées au stade quasi industriel... On ne peut pas dire que 2007 ait été folichonne.

Voici 2008. Pour les pétroliers, les laboratoires pharmaceutiques, les actionnaires et les spéculateurs, les escrocs qui font de la politique un métier, les fabriquants d'OGM, les marchands d'armes, les assureurs, c'est une année qui s'annonce vraiment bien. Pour le reste de la population, c'est autre chose...
- Salaires gelés sous prétexte qu'il faut "travailler plus pour gagner plus" (ok, tous les bénéfices faits en Bourse, donc sans lever le petit doigt, seront donc désormais taxés à 100%, alors?).
- Augmentation de la durée du travail, suppression de la durée légale du travail ("travailler plus pour gagner moins", Sarko l'a promis au MEDEF, il le fait).
- Poursuite de la destruction du système de retraite solidaire, c'est-à-dire par répartition, avec l'allongement de la durée de cotisation des salariés et salariées, sans aucun effort demandé au patronat ni aux actionnaires.
- Poursuite du démantèlement de la sécurité sociale au profit des assurances privées et des laboratoires pharmaceutiques, avec la franchise médicale.
- Négation pure et simple de la démocratie (même représentative!) avec le traité européen dit "simplifié", un simple copié-collé du traité constitutionnel déjà banané par les Français, mais qu'on va leur imposer sans débat.
- Dégradation des conditions de vie avec la suppression des services publics, concrétisée par les suppressions de postes dans le fonction publique. Moins de personnels dans les hôpitaux, les écoles, les bureaux de Poste, les gares. Par contre, toujours plus de flics et de militaires...
- Pollution généralisée, poursuite du saccage écologique maladroitement camouflé derrière la mascarade du Grenelle de l'environnement, avec l'autorisation de la culture des OGM dans quelques semaines et la poursuite du programme EPR (il faut bien que Sarko ait des centrales nucléaires à vendre à Kadhafi!).
- J'en passe, et des pires...

Alors on se résigne et on désespère? Non.

Car au final, 2008 ne sera que ce que nous en ferons. Nous, pas nos soit-disant représentants et représentantes. Ce n'est que par nos mobilisations, nos actions directes, notre détermination que nous pourrons faire de 2008 autre chose que le vaste champ de ruines sociales que l'on nous promet.

Bonne année de luttes sociales et meilleurs voeux de victoire!

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans libertaires93
commenter cet article

commentaires