Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 23:37
C’est la fonction que Sarkozy et ses alliés veulent nous imposer, pour l’instant dans le cadre professionnel, opérant un quadrillage systématique de la société pour sa grande traque des sans papiers.

Faites le compte :

- Ca a commencé par les enseignants qui devraient, en tant que fonctionnaire d’Etat signaler tous les gens en situation irrégulière (art 40).

- Ca a continué avec les inspecteurs du travail à qui on a demandé leur collaboration pour permettre à la police de pénétrer dans les entreprises pour y débusquer les travailleurs clandestins. La majorité de la profession, par la prise de positions de ses organisations syndicales, a heureusement protesté contre le dévoiement de sa mission de protection des salariés que constituerait ce « partenariat »

- Les assistant(e)s sociaux(les) sont prié(e)s de dénoncer les sans papiers qui font appel à leur service. L’une d’entre elles a du reste fait l’objet de poursuites il y a peu de temps, parce qu’elle a refusé de se prêter à la délation, poursuites abandonnées à la suite d’une défense d’ordre syndical et de la médiatisation du cas. Les assistantes sociales scolaires de la ville de Paris, elles, ont reçu pour consigne de ne produire aucune attestation en faveur d’une famille sans papiers qui puisse appuyer une demande de titre de séjour. (Tiens, pourtant B. Delanoë dit soutenir RESF... ????) On peut penser que ce genre de consignes ne se limitent pas à Paris....

- Les agents hospitaliers sont priés de signaler à la police les sans papiers qui débarquent aux urgences. C’est ainsi que certaines interpellations se pratiquent à la sortie de l’hopital. La circulaire du 21 janvier 2006 sur les conditions d’interpellation va jusqu’à préciser d’ailleurs que le bloc opératoire n’étant pas considéré comme un domicile privé, on pouvait y arrêter les sans papiers.

- Les employés de l’ANPE ont été priés d’envoyer systématiquement à la préfecture copie du titre de séjour de tout étranger qui se présenterait au guichet, en vue de vérification de sa situation. Suite de la loi sur l’immigration de juillet 2006, un décret a été promulgué le 11 mai 2007. Il impose notamment, au moment de l’inscription, le contrôle systématique des justificatifs d’identité des demandeurs d’emploi étrangers avec transmission d’une photocopie du document à la Préfecture et suspension de tout traitement du dossier (calcul de l’indemnisation…) pendant le temps de la « vérification ».
Les organisations syndicales de l’ANPE ont dénoncé cette mesure qui stigmatise tous les travailleurs étrangers, considérés à priori comme suspects de fraude et exigent l’abrogation immédiate du décret du 11 mai 2007.

- Des médecins psychiatres sont accusés de délivrer des certificats de complaisance à des demandeurs d’asile et des sans-papiers qui sollicitent un titre de séjour pour raison médicale. Retrait de l’agrément préfectoral d’expert, le 16 octobre dernier, à trois médecins membres de Médecins sans frontières.

- La semaine dernière, des employés de services publics de Haute-Garonne (de l'ANPE à la Cram en passant par l'Urssaf ou la Ddass) ont appris qu'ils seraient désormais invités à partir en stage... à la Police de l'air et des frontières (PAF). pour former un "groupe de référents" censés alerter directement la PAF, la gendarmerie ou la police pour tout document qui leur semblerait falsifié. Le texte officiel le stipule: la gendarmerie se présentera alors "sur simple appel" d'un employé d'une des administrations.

- Les mêmes consignes ont visiblement été envoyées aux employés de la Poste comme à ceux des banques....

A quand le n° vert, gratuit, de dénonciation anonyme de son voisin ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Chloée - dans libertaires93
commenter cet article

commentaires

Dark Pioupiou 20/01/2008 13:19

@ poupinou,A mon grand âge, il y a déjà un moment que j'ai constaté que tout le monde ne pense pas comme moi et que, en matière de Liberté d'expression, c'est plutôt les idées libertaires qui ont un peu de mal à trouver un quelconque écho dans les médias  !Enfin, comme le disait très justement ma grand'mère, "ce n'est pas parce que personne ne pense comme toi qu'il faut penser comme les autres"!!

Scapin 20/12/2007 13:01

Poupinou: "ils bénéficient de tous nos avantages sans rien". Mais de quoi tu parles??? Les sans-papiers créent de la richesse, payent leurs impôts, contribuent à la vie de leur quartier et de leur ville. Ils reçoivent en échange beaucoup moins que les personne ayant des papiers (aucun droit à la sécurité, moindre protection sociale, aucun droit démocratique).Quant à "tout le monde serait en règle", ça ne prouve qu'une chose: ta méconnaissance totale et abyssale du sujet. La France et l'Europe sont des forteresses qui refusent de laisser entrer qui que ce soit. Le droit d'asile est en chute libre depuis des années. Tu crois qu'il suffit de demander gentillement pour avoir des papiers? Tu vis sur l'Ile aux enfants ou au pays des Bisounours?

Poupinou 19/12/2007 21:54

Moi je trouve sa bien de laisser s\\\'exprimer les gens car tu sais Dark Pioupiou, dans la vie tu ne rencontrera pas que des gens qui seront en accord avec ce que tu pense autant t\\\'y habituer dès maintenant (c\\\'est ce que l\\\'on appelle la liberté de pensée et d\\\'expression). C\\\'est pour ça que même si on n\\\'a  pas les mêmes opinions, je dis bravo à ce site et aux administrateurs pour cela.

Dark Pioupiou 17/12/2007 21:50

Il faudrait vraiment modérer les commentaires sur ce blog, car  les assauts des trolls liberalofascistes font vraiment gerber !

Poupinou 17/12/2007 20:04

Mais le numéro vert gratuit mais je le met en place quand tu veux si sa peut aider à réduire le nombre de sans papiers en France.Pour info je ne suis pas raciste mais je ne vois pas pourquoi ces gens là pourraient travailler en France sans rien (couverture sociale, papiers,...) , notre pays n'est pas Eldorado, ni une terre d'asile . S'il faisaient les demandes comme toutes personne responsable, ils pourraient quand même venir mais en toute légalité et bénéficieraient de tous les avantages que nous avons.Tout le monde serait alors en règle en vous arrreteriez de nous faire chier avec ces conneries