Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 21:59

Les sinistréEs campent sur place depuis dimanche et appellent à Marche de la solidarité mercredi 11 juin

RV à 18h – 16 rue des postes – M° 4 chemins

 

- Le relogement décent et stable des  sinistrés et des habitants

- Un engagement écrit de relogement par les pouvoirs publics

- Un hébergement stable et décent en attendant

- Des travaux de sécurisation de l’immeuble, et son expropriation

 

Samedi soir, 2 femmes dont une mère enceinte ont péri dans un incendie criminel survenu au 16 rue des Postes escalier C, à Aubervilliers, samedi soir, 4 autres sont grièvement blessés.

Le feu a pris dans la cage d’escalier au rez-de-chaussée, là où démarrent les feux les plus meurtriers. Ce drame n’est pas un hasard : la porte de l’immeuble ne fermait plus depuis des années, le local à poussette avait aussi été fermé, les parties communes de l’immeuble étaient dégradées, le feu a pris comme une trainée de poudre.   

L’immeuble de 6 étages compte 4 cages d’escalier, et 6 petits logements par étage. Il est détenu en grande partie par deux riches héritiers qui louent ces logements dégradés, plein de rats et de cafards, jusqu’à 800€ par mois pour 45 m2, plutôt que d’assurer la sécurité les locataires et d’entretenir l’immeuble.

Depuis le premier incendie, le 30 mars 2013 qui avait déjà tué trois personnes au bâtiment B, les habitants de cet immeuble, vétuste voire insalubre et ouvert à tout  vents, vivaient dans la peur d’un nouveau feu. Quand l’incendie est survenu samedi soir, la plupart des locataires n’ont dû leur survie qu’à la présence d’échafaudages sur la façade, et au courage de jeunes habitants du quartier, et à celui des pompiers.

Les sinistrés ont décidé de camper sur le trottoir devant l’immeuble sinistré, pour se faire entendre, et rester ensemble, jusqu’à leur relogement. Beaucoup de victimes de l’incendie de 2013 n’ont pas été relogées. Une dizaine de tentes ont été installées devant l’immeuble. Les victimes dénoncent l’inaction des pouvoirs publics. Pas de soutien psychologique pour aider les sinistrés, ils se sentent abandonnés à juste titre.

Les locataires de l’escalier D et de l’escalier A ont été contraints de réintégrer leur logement, la peur au ventre, et aucune mesure concrète, autre que d’ouvrir un gymnase et quelques hébergements temporaires à l’hôtel.

Droit Au Logement rappelle que la situation du logement à Aubervilliers est critique, et que les pouvoirs publics ont laissé la situation pourrir:

Ainsi à la suite de l’expulsion des habitants du 22 rue du Colonel Fabien  en septembre 2013, puis du 19 passage de l’avenir en mai 2014, les habitants, laissés à la rue, se sont unis et ont installé un campement depuis un mois à 200 m de la Mairie, Av du président Roosevelt, pour  demander que leur droit à un hébergement jusqu’au relogement soit respecté. C’est pourtant la loi.

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Aubervilliers
commenter cet article
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 14:46

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Aubervilliers
commenter cet article
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 00:01

19 pas. de l’avenir : 43 personnes, avec des familles avec enfants expulsées le 7 mai

A la rue, ils campent 30 Av du Pt Roosevelt, avec les expulsés du 22 rue Colonel Fabien.

Marche samedi à 11h RV au camp

43 personnes, dont 5 familles avec 8 enfants, habitants depuis 2010 un immeuble vacant 19 passage de l’Avenir, ont été expulsées mercredi matin par la police, avec l’appui de la police municipale. 4 familles ont été hébergées dans un hôtel quelques nuits, aux frais du propriétaire.

Plus de 30 personnes restent à la rue. Ils ont passé une nuit devant l’immeuble et à la suite d’une marche dans Aubervilliers, ont installé jeudi soir leur campement dans un petit square, à 200m de la Mairie, à l’angle de l’avenue du Président Roosevelt et de la rue Schaeffer. Ils ont été rejoint par les 45 expulsés du 22 Colonel Fabien. Les expulsés travaillent, et peuvent payer un loyer.

Le préfet du 93 mène une politique d’épuration sociale : Expulsions massives, répression des mal logés, des habitants des quartiers populaires, de nombreux sans abris etexpulsés sont à la rue, au lieu d’appliquer la loi de réquisition et mettre en place des solutions de relogements, selon les lois.

Nous exigeons avec le DAL et les expulsés :

- L’hébergement des 80 expulsés d’Aubervilliers jusqu’au relogement, des papiers pour tous, une table ronde Préfet/mairie,

- Le respect des lois par le Préfet de la Seine Saint Denls

- Des mesures pour aider les classes populaires du 93, qui détient le record des expulsions manu militari : réalisation massive de HLM, Baisse des loyers et des charges, réquisition des logements vides, respect de la loi DALO, arrêt des expulsions …

 

Besoin de : Couvertures, matelas, repas chauds

 

Avec le soutien de : NPA, le front du peuple …

 

MARCHE UNITAIRE contre les expulsions et l’épuration sociale en SEINE St DENIS, SAMEDI 24 Mai 14h M° Porte de la Villette

Auber-tract-unit-7_8-mai-1-.jpg

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Aubervilliers
commenter cet article
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 22:46

Compte rendu de l’assemblée générale de ville de jeudi 7 novembre

L’assemblée générale des enseignant-­‐es d’Aubervilliers s’est réunie le jeudi 7 novembre à l’appel des syndicats de la ville: CGT, Snudi FO, Snuipp/FSU et Sud éducation afin de déterminer une date de grève commune sur la ville.

Après avoir débattu :

- L’assemblée générale a décidé de conforter l’appel à la grève de mercredi 13 novembre (20 voix pour et 9 voix contre).

- L’assemblée générale a décidé de reconduire la grève le 14 novembre (20 voix pour).

Rappel des actions prévues le 13 novembre

1) Assemblée générale de grève à 10h. A l’école Langevin 24-­‐26 rue de la Maladrerie, Métro Fort d’Aubervilliers

2) Rassemblement Parents, enseignant-­‐es, personnels municipaux à 12h sur la place de la mairie.

3) 13h Manifestation jusqu’au Métro Front Populaire.

4) 14h30 Rassemblement devant le ministère de l’Education Nationale (angle de la rue de las Cases et rue de Bellechasse). Métro rue du BAC ou Solférino.

Une demande d’audience, en attente de réponse, a été faite auprès du ministre de l’éducation nationale.

Le 14 novembre

Manifestation à 14h à Luxembourg direction le ministère de l’Education Nationale.

Nous vous proposons d’afficher ces informations pour inviter les parents d’élèves à se joindre aux actions du 13 novembre. Une affiche et une pétition en phase de finalisation seront envoyées mardi dans les écoles.

Solidairement.

L’intersyndicale d’Aubervilliers : CGT’éduc action, Snuipp/FSU et Sud éducation

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Aubervilliers
commenter cet article