Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 21:48

En Seine Saint Denis, plus de 75 000 familles attendent toujours leur logement social, près de 7 000 sont convoquées chez le juge chaque année pour leur expulsion et plus de 6 000 ménages reconnus prioritaires DALO sont toujours en attente de leur relogement.

A Aubervilliers, mercredi 22 janvier, des familles et des personnes ont été mises à la rue sans qu'aucune solution de relogement ni d'hébergement ne leur soit proposée, ils dorment depuis devant leur immeuble après avoir été expulsées du parvis de la mairie où ils manifestaient pacifiquement.

Alors que les températures approchent 0° et que de nombreuses personnes sont à la rue en Seine-Saint-Denis, les expulsions continuent et ce, malgré la trêve hivernale et malgré la saturation du 115 Jamais on a vu autant de personnes et de familles dans la rue, en plein hiver!

Les expulsions, parfois d'immeubles entiers se sont multipliées cette année. Les plans de rénovation urbaine et de lutte contre l'habitat indigne éloigne et marginalisent les plus précaires et encourage la flambée des loyers et des prix de l’immobilier!

Se loger est devenu un luxe et même une place en centre d'hébergement est souvent inaccessible, et ce, malgré la loi d'obligation d'accueil inconditionnel qui prévoit que toute personne à la rue puisse être hébergée de manière stable.

Y EN A MARRE Manifestons notre colère, alors que tant de logements, de bureaux, d’immeubles sont vides, depuis des années, et que la loi de réquisition est inappliquée :

MANIF mercredi 29 janvier à 14h

Place du 8 mai 45 à La Courneuve

- Accès et maintien des hébergements jusqu’au relogement et aucune remise à la rue,

- Arrêt immédiat de toutes les expulsions

- Relogement immédiat des habitant-e-s de taudis, d’immeubles insalubres, des bidonvilles et des sinistré-e-s.

- Application de la loi DALO (Droit au Logement Opposable) et relogement de tous les prioritaires.

- Application du plan d’urgence prévoyant la réquisition de 100 000 logements vides et la mobilisation des vacants biens de l’Etat et des HLM vides.

- Des HLM au Raincy !

- Baisse des loyers de 20% tout de suite

- Pour les collectifs en lutte : RELOGEMENT et REGULARISATION !

Un toit pour tous !

Droit Au Logement (DAL) : Collectif des Oubliés du DALO, Collectif Pasteur (La Courneuve), Collectif Anatole France (Saint-Denis), Collectif Floréal Francs Moisins (Saint Denis), Collectif Plaine Lumière et Grand Stade (La Plaine Saint-Denis), Collectif 39 rue Gabriel Péri (Saint Denis), Collectif 19-23 Passage de l’Avenir (Aubervilliers), Collectif 20 rue Haguette (Saint Denis), Collectif 5 rue Villebois Mareuil (Aubervilliers), Collectif du CHU Rosny sous Bois, Collectif 22 rue du Colonel Fabien (Aubervilliers), Collectif 56 Joliot Curie (Montreuil), DAL Saint Ouen, Collectif 17-19 rue Jules Vallès (Saint Ouen), Collectif Michelet Bondy

Collectif Les Baras (Montreuil),

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans La Courneuve
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 21:11

Syndicat SUD Territoriaux 93

Adresse postale: Immeuble Satie (6 étage) Rue Erik SATIE 93000 BOBIGNY,

Courriel : sud-ct-93@laposte.net Tel : 06.16.04.77.30

 

Section des personnels du Syndicat Interdépartemental des Parcs de Sports de Marville (La Courneuve-Bobigny)

Contact : sud.sips@gmail.com

Tel : 06 70 67 90 11

Alexandre DUME

21 novembre 2012

Communiqué de presse

3ème jour de gréve des personnels du SIPS!

Depuis plusieurs semaines le personnel du SIPS avec ses organisations syndicales SUD, FO et Ufict-CGT demande de vrais négociations à la présidence et la direction du SIPS sur le régime indemnitaire et sur la protection sociale des agents (couverture santé et prévoyance) et les modalité d’encadrement, le directeur soutenu par la présidente, Mme Filoche représentant Mr Delanoë maire de Paris et Mr Hanotin représentant Mr Troussel, Pdt du CG 93, traite par le

mépris les revendications du personnel.

Aujourd’hui, depuis Lundi, face à ce mépris les personnels sont en grève et bloquent l’entrée des installations contre les méthodes d’encadrement au sein du syndicat interdépartemental où lorsque le personnel tombe malade il a droit au contrôle, où l’on force les agents à ignorer le code du travail au quotidien, où encadrement rime avec intimidations et

menace pour les militants syndicaux …..

Ils sont en grève pour une amélioration du régime indemnitaire et refusent un projet qui signifierait une baisse pour certains de plus de 1000€, le seul qui voit son régime augmenter c’est le directeur. Le personnel est en grève aussi pour la mise en oeuvre des textes sur la protection sociale (santé et prévoyance).

La clef de ce conflit est le remplacement du directeur général qui n’a pour objectifs que d’augmenter sa rémunération donc pour équilibrer les comptes impose une régression salariale.

La grève vient d’être reconduite ce soir pour le 3ème jour, jusqu’où faut t’il aller pour que les élus de Seine Saint Denis et de Paris écoutent et discutent avec les personnels!

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans La Courneuve
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 21:45

Tract en PDF

La Seine-Saint-Denis est très lourdement frappée par la crise du logement. De nombreuses personnes et familles sont menacées d’être expulsées ou mises à la rue de leur hôtel ou centre d’hébergement. Des milliers de mal logés, de sans logis et de prioritaires DALO sont en attente de relogement, souvent depuis des années…

Cette situation a des conséquences dramatiques comme à Saint-Denis où deux mères de famille sans logis ont mis fin à leurs jours cet hiver. A Saint-Denis toujours, les expulséEs du 76 rue Gabriel Péri et du 11 rue Dezobry ont passé l’hiver à camper devant la mairie.

Plus de 30 000 logements sont vacants en Seine-Saint-Denis, la seule réponse de la Préfecture est la répression et les expulsions de mal logés et sans logis, la violation de leurs droits et de la loi.

Face à la menace d’être mis à la rue le 4 avril, les sans logis hébergés au centre d’hébergement d’urgence de Ville Evrard (Neuilly sur Marne) ont occupé avec le DAL ce centre qui devait fermer. Par leur occupation pacifique, ils ont obtenu que la Préfecture de Seine Saint Denis s’engage à maintenir les structures ouvertes jusqu’au 1er juin et à proposer d’ici là une réorientation ou un relogement à chaque habitant.

Dans tout le département, à Montreuil, La Courneuve, Saint-Denis, Bondy, Saint-Ouen, Neuilly Sur Marne… des mal logés, des sans logis et des prioritaires DALOs s’organisent et vous invitent à manifester le 14 avril pour exiger de la Préfecture :

- Le maintien des hébergements jusqu’au relogement et aucune remise à la rue,

- L’arrêt immédiat des expulsions

- L’ouverture ou la ré ouverture des négociations avec les collectifs en lutte en vue de leur relogement et de la régularisation des sans-papiers

- L’application de la loi DALO : le relogement des prioritaires

- L’application de la loi de réquisition sur les logements vacants

- Des sanctions contre les communes qui n’ont pas au moins 20% de HLM et refusent d’en construire.

 

MANIFESTATION SAMEDI 14 AVRIL à 15h

Place du 8 mai 1945 – La Courneuve

(ligne 7)

 

DAL : Collectif de la rue des Sorins (Montreuil), Collectif des Oubliés du DALO, Collectif Ville Evrard (Neuilly sur Marne), Collectif Pasteur (La Courneuve), Collectif Mail de Fontenay (La Courneuve), Collectif de la Rue des Victimes du Franquisme (Saint-Denis), Collectif Anatole France (Saint-Denis), Collectif Plaine Lumière et Grand Stade (La Plaine Saint-Denis), DAL Saint-Ouen, Collectif 17-19 rue Jules Vallès (Saint-Ouen)…

Comité anti expulsion de Saint Denis, Réseau Solidarité Logement, Collectif du 76 Gabriel Péri (Saint-Denis), Collectif du 11 rue Dezobry (Saint-Denis)…

Avec le soutien de : APEIS 93, CdP, Droits Devant !, MRAP 93, Jeudi Noir, Union Syndicale Solidaires…

Et de : AL 93, Les Alternatifs, EELV Saint-Ouen, PCMF, NPA…

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans La Courneuve
commenter cet article