Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 16:02
Octobre 2005, Argenteuil. Sarkozy traite de racailles les opposants et opposantes qui lui font bruyamment savoir qu'il n'est pas le bienvenu. Le ministre des matraques insulte ainsi tous ceux et toutes celles qui ne sont pas d'accord avec sa politique réactionnaire et liberticide. Il insulte également tous les habitants et toutes les habitantes des quartiers populaires et en particulier des banlieues.

Ce mot, racaille, rime avec "La canaille", titre d'une chanson de la Commune bien connue dans les milieux militants. Une chanson dont, malheureusement, le fonds est toujours d'actualité, même si certaines expressions peuvent paraître un peu désuète...

Dans la vieille cité française
Existe une race de fer
Dont l'âme comme une fournaise
A de son feu bronzé la chair.
Tous ses fils naissent sur la paille
Pour palais ils n'ont qu'un taudis
C'est la canaille, eh bien j'en suis!

Ce n'est pas le pilier de bagne
C'est l'honnête homme dont la main
Par la plume ou le marteau gagne
En suant son morceau de pain.
C'est le père enfin qui travaille
Les jours et quelquefois les nuits
C'est la canaille, eh bien j'en suis!

C'est l'artiste, c'est le bohème
Qui sans souper, rime, rêveur,
Un sonnet à celle qu'il aime
Trompant l'estomac par le coeur.
C'est à crédit qu'il fait ripaille,
Qu'il loge et qu'il a des habits
C'est la canaille, eh bien j'en suis!

C'est l'homme à la face terreuse
Au corps maigre, à l'oeil de hibou
Au bras de fer, à main nerveuse
Qui, sortant d'on ne sait pas où
Toujours avec esprit vous raille
Se riant de votre mépris
C'est la canaille, eh bien j'en suis!

C'est l'enfant que la destinée
Force à rejeter ses haillons
Quand sonne sa vingtième année
Pour entrer dans nos bataillons.
Chair à canon de la bataille
Toujours il succombe sans bruit
C'est la canaille, eh bien j'en suis!

Ils fredonnaient la Marseillaise
Nos pères les vieux vagabonds
Attaquant en quatre-vingt-treize
Les Bastilles dont les canons
Défendaient la vieille muraille.
Que de trembleurs ont dit depuis
C'est la canaille, eh bien j'en suis!

Les uns travaillent par la plume
Le front dégarni de cheveux
Les autres martèlent l'enclume
Et se soûlent pour être heureux,
Car la misère en sa tenaille
Fait saigner leur flancs amaigris
C'est la canaille, eh bien j'en suis!

Enfin c'est une armée immense
Vêtue en haillons, en sabots
Mais qu'aujourd'hui la vieille France
Les appelle sous les drapeaux.
On les verra dans la mitraille
Ils feront dire aux ennemis
C'est la canaille, eh bien j'en suis!

Sarkozy est l'héritier idéologique d'Adolphe Thiers qui a fait massacré la Commune. L'UMP est un parti versaillais: un parti qui rétablit son ordre dans le sang de la "canaille". Sarkozy utilise le mot "racaille" comme les Versaillais (les partisans de Thiers et de l'ordre bourgeois contre la Commune) utilisaient le mot "racaille".

Alors si c'est la racaille, eh bien j'en suis!

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans libertaires93
commenter cet article

commentaires

noel 13/03/2007 12:37

la Fa n'a pas participé à la campagne unitaire anti en raison de la campagne abtentionniste. c'est la réponse officiel reçu au collectifnoel AL Paris nord est

Rocky 13/03/2007 02:27

Dans la campagne antifasciste unitaire il y a en fait AL, No Pasaran et la CNT. La FA n'a pas voulu s'associer, j'ignore pourquoi.

croq' 09/03/2007 12:27

Ok merci pour ta réponse.

Scapin 08/03/2007 18:45

Salut,Pour compléter, il y a également une campagne antifasciste unitaire, regroupant l'AL, la CNT, et si mes souvenirs sont exacts No Pasaran et la FA. L'AL ne refuse pas "par principe" les campagnes avec d'autres :)Et en parallèle, l'AL a son expression propre. Nous ne pensons pas que faire une campagne avec d'autres soit incompatible avec le fait d'avoir notre expression spécifique.Pour revenir à la question, si je ne m'abuse, au moment où nous avions été contactés pour la campagne de la FA et de la CGA, l'AL n'avait pas encore arrêté sa position fédérale concernant les élections. Plusieurs positions étaient même soumises à la discussion en interne à ce moment-là. Donc il n'était pas possible de s'engager dans une campagne abstentionniste. D'autant mois possible, qu'historiquement, l'AL n'est pas sur une position d'abstention de principe. Voir http://alternativelibertaire.org/spip.php?article711. Le centrage "abstentionniste" étant blindé dès le départ, l'AL a dû décliner la participation à cette campagne.Il se trouve que du point de vue de la démocratie interne de l'AL, c'était la bonne décision, puisque notre coordination fédérale de janvier 2007 a rejeté la position abstentionniste et décidé de s'en tenir à une position d'absence de consigne de vote. La position fédérale, majoritaire, de l'AL est: pas de consigne de vote. Donc pas de consigne non plus d'abstention.Le Collectif Alternative libertaire 93, pour sa part, défendait la position "pas une voix pour Le Pen et ses clones", en laissant la liberté d'appréciation du meilleur moyen d'atteindre cet objectif. Autrement dit, dans notre groupe, nous n'opposons pas ceux et celles qui iront voter et ceux et celles qui s'abstiendront. Ce choix nous parait purement tactique, et somme toute, secondaire. Mener une campagne pour stigmatiser ceux et celles qui iront voter (que ce soit pour un candidat ou blanc/nul) ne nous parait pas le choix le plus intéressant.J'espère avoir répondu à la question.Cordialement,Scapin

k 08/03/2007 17:05

salut je te transmets une question :
"Une question : pourquoi y a-t'il une campagne unitaire des libertaires d'un coté (regroupant FA, CGA, et GDALE) et AL qui fait une autre campagne seul."
http://www.simpsonscity.com/anarchisme/viewtopic.php?t=1862
a+