Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 07:45

Un article d'Acrimed signé par Henri Maler, le 22 mars 2013 (ici).

 

Septembre 1978 : Un prétendu « plan de sauvetage » de la sidérurgie est annoncé. Décembre 1978 : 21 750 suppressions d’emploi sont prévues entre avril 1979 et décembre 1980, dont 6 500 à Longwy. La longue et massive mobilisation des sidérurgistes et de la population commence. Le 17 mars 1979, la CGT crée Radio Lorraine Cœur d’Acier (LCA) : elle est animée par deux journalistes professionnels – Jacques Dupont et Marcel Trillat – dans un studio installé dans le hall de la mairie de Longwy.

 

C’est cette radio de lutte et de libre parole que fait revivre, entre les voix d’hier et les témoignages d’aujourd’hui un documentaire radiophonique de Pierre Barron, Raphaël Mouterde et Frédéric Rouziès, en 5 CD, que complète le DVD du film « Lorraine Coeur d’Acier – Une radio dans la ville », d’Alban Poirier et Jean Serret qui est sorti en 1981, peu de temps après que LCA a cessé d’émettre, en juin 1980.

 

 

Le titre du coffret est emprunté aux paroles d’une chanson de Maurice Vidalin et Michel FugainLe Chiffon rouge – qui passait quotidiennement à l’antenne et était devenu le chant des « Longwy ».

 

Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge
Une fleur couleur de sang
Si tu veux vraiment que ça change et que ça bouge
Lève-toi car il est temps

Radio de lutte, Radio Lorraine Cœur d’acier prépare la marche des sidérurgistes du 23 mars 1979 et ouvre son antenne à toutes les informations sur les luttes sociales en Lorraine.

 

Radio de libre parole, en dépit des réticences, elle sera ouverte à l’expression, pluraliste et le cas échant conflictuelle, de tous les intervenants et, en particulier, de la population locale (et notamment, ce qui est inédit, à l’expression de femmes, ouvrières ou non, et d’immigrés). Une ouverture à des récits de vie d’acteurs qui s’expriment à la première personne et pour leur propre compte.

 

Une radio de lutte et de libre parole, mais aussi et peut-être surtout une authentique radio participative. Et non cette caricature que proposent les « grandes » radios d’aujourd’hui quand elles accordent, disent-elles, « la parole aux auditeurs ».

 

Le coffret, édité par le magazine de la CGT, La Nouvelle Vie Ouvrière (NVO), est disponible en ligne chez l’éditeur, au prix de 29,90 euros. Cliquez ICI. Puis une fois sur le site, cliquez sur EDITION. Pour disposer d’un aperçu il est vivement conseillé de rendre visite au site « Un morceau de chiffon rouge ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93
commenter cet article

commentaires