Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 11:53

Retrait du projet de transformation
Maintien de la PIC de Bobigny - Maintien de tous les emplois

Le 24 septembre 2013, le personnel et les organisations syndicales ont été informés du projet de la direction de La Poste de transformer la PIC de Bobigny en plate-forme client courrier.

Il faut être clair, c’est la liquidation brutale du centre de tri départemental postal de la Seine Saint Denis, ouvert en 1976 avec plus de 700 postiers.

Sur les 280 agents actuels, il ne resterait sur le site, fin 2014, qu’au maximum 60 à 70 personnes résultant du maintien des activités de collecte, du service entreprises et des retours d’Île de France ; par ailleurs, il n’y a aucune garantie sur la pérennité de ces services.

Nous ne comprenons pas! Nous n'acceptons pas la fermeture!

Trois ans et demi après la dernière restructuration qui s’est traduite par la perte de 25% de l’effectif, une centaine de suppression d’emplois, la détérioration des horaires de travail, c’est la mesure radicale de la fermeture du centre.

La direction entend justifier son choix de transférer, pour la fin de l’année prochaine, le trafic courrier sur les PIC de Lognes (77) et Gonesse (95) au nom de la baisse du trafic observé nationalement à La Poste.

Baisse du trafic ? Et la baisse des effectifs ? Elle est deux fois plus importante par le non remplacement de 50 postes depuis 2010 ! Et cela, tous les jours, les agents le vivent dans leurs conditions de travail avec une situation de sous-effectif dans la quasi totalité des brigades.

Non, nous n’acceptons pas que le personnel de la PIC, dont la direction vante « le grand professionnalisme », fasse les frais d’une politique de rationalisation de l’outil industriel (les machines de tri automatique) dans le cadre de la privatisation de La Poste.

Non, nous n’acceptons pas que les usagers de Seine Saint Denis soient pénalisés par l’éloignement du tri du courrier de sa distribution.

Non, il est faux d’affirmer qu’il y aurait de la place pour tout le monde (dans les PIC de Lognes, Gonesse, Roissy, à la distribution, à l’Enseigne...) avec les horaires de travail de son choix.

Qui peut ainsi décider de l’avenir du plus de 200 postiers, pour beaucoup travaillant sur le site de Bobigny depuis 10, 20, 30 ans et plus ?

Qui peut décider de remettre en cause leurs conditions matérielles d’existence, de l’allongement de la durée de trajet pour se rendre sur leurs lieux de travail, de détériorer leur vie familiale, leur pouvoir d’achat ?

Rien n’est inéluctable, ni réglé d’avance.

Pour toutes ces raisons, les syndicats CGT et SUD de la PIC de Bobigny appellent le personnel à organiser la résistance, à construire un rapport de force indispensable dans les négociations à venir avec la Direction de La Poste.

Défenseurs des intérêts des postiers comme du service public postal, nous contestons les choix qui viennent d’être faits de liquider le centre de tri départemental de Seine Saint Denis.

NOUS APPELONS LE PERSONNEL A SE RASSEMBLER EN MASSE EN OCTOBRE DANS LES HEURES MENSUELLES D’INFORMATIONS SYNDICALES COMMUNES CGT-SUD POUR DISCUTER DE CETTE SITUATION ET DECIDER DES FORMES DE L’ACTION COMMUNE.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Bobigny
commenter cet article

commentaires