Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 21:03

08 février 2014, Montreuil - Bibliothèque Robert Desnos / 14h30-16h30

Quels sont les impacts économiques de la migration ? Pas facile de trancher dans ce débat, tant les données sont complexes et pas toujours accessibles. Peut-on tenir compte des dépenses publiques pour les immigrés en matière de santé, d’éducation, de logement ou d’emploi sans estimer ce qu’ils rapportent en payant des cotisations, des impôts, la TVA et en occupant des emplois spécifiques ? Est-il possible d’évaluer le coût de l’immigration sans intégrer les dépenses des politiques répressives ? Comment mettre dans la balance les transferts de fonds vers les pays d’origine ?

Ouvrir ce débat, c’est se demander si une évaluation purement économique de l’immigration ne néglige pas d’autres aspects moins quantifiables, démographiques, culturels et politiques. Un débat utile pour trouver des répliques aux préjugés les plus courants dans ce domaine : « un immigré, c’est un chômeur en plus »… « on n’a pas les moyens d’accueillir toute la misère du monde »… « les immigrés viennent en France pour toucher les allocations ou se faire soigner »…

Débat organisé par la revue Causes communes avec la participation de

- Jean-Christophe Dumont (chef de la Division des migrations internationales de l’OCDE), François Gemenne (chercheur et enseignant en sciences politiques à l’Université de Liège, à l’Université de Versailles et au CERI-Sciences Po) et

- Lionel Ragot (professeur d'économie à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense et conseiller scientifique au CEPII).

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Montreuil-sous-Bois
commenter cet article

commentaires