Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 14:35

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - 3 octobre 2012, 12h - Coordination eau Ile-de-France

 

C'est une première en France.

Après l’annulation de l'adhésion de la Communauté d’agglomération Est Ensemble au SEDIF, les usagers de l'est parisien s'empressent de couper les ponts avec la multinationale Véolia, qui, en banlieue parisienne, surfacture l'eau du robinet depuis presque un siècle déjà !

L'association Coordination eau Ile-de-France est à l'initiative d'une campagne inédite dans la communauté d'agglomération Est Ensemble  (La communauté d'agglomération Est ensemble regroupe 9 villes de la Seine-st-Denis : Montreuil, Bagnolet, Bobigny, Bondy, Noisy-le-Sec, Pantin, Le Près-st-Gervais, Les Lilas, Romainville), en Seine-St-Denis, qui consiste à demander à Véolia le remboursement des factures depuis avril 2011, car elles n'ont pas de base légale.

Ci-joint, le modèle de lettre qui est mis à disposition de tous les usagers d'Est Ensemble, sur notre site internet notamment.

Le premières lettres, du Pré-St-Gervais, Montreuil et Bagnolet, ont été envoyées aujourd'hui, suite à la conférence de presse.

Cette action est soutenue par la Fondation France Libertés : "Partout en France, la question du retour en gestion publique se pose maintenant", a déclaré Jean-Luc Touly, responsable eau à la Fondation France Libertés et conseiller régional EELV Ile-de-France.

Razzy Hammadi, député PS de Montreuil Bagnolet, a également tenu à manifester son soutien.

 

CONTACT PRESSE : 06 22 72 25 59 Jean-Claude Oliva, président de la Coordination eau IdF 

RAPPEL

Suite à une mobilisation citoyenne sans précédents, en mai 2012 la Coordination eau Ile-de-France a obtenu l’annulation du dernier vote au sujet de la distribution de l'eau à Est Ensemble (jugement du tribunal administratif de Montreuil du 31 mai 2012)

Ce vote décidait de l'adhésion d'Est Ensemble au SEDIF, le Syndicat des Eaux d'Ile-de-France, qui délègue à son tour la distribution de l'eau à Véolia.

Maintenant une seconde chance s'offre à la communauté d'agglomération pour s'orienter vers une gestion publique. Des études sont en cours, une convention de coopération avec Paris est élaborée...

Entre temps, la mobilisation citoyenne se poursuit, notamment pour informer la population au sujet du prix de l'eau distribuée par Véolia.

La facture d'eau en banlieue parisienne est actuellement parmi les plus chères de France : à titre d'exemple, elle est 40 à 58% plus élevés qu’à Paris, où la distribution de l’eau est gérée par une régie publique.

De plus, le SEDIF impose un tarif antisocial et anti-écologique. Les familles nombreuses sont pénalisées : à partir d’une consommation annuelle de 180m cubes (3 adultes, 3 enfants), elles payent 20% plus cher que les autres.

Les grands consommateurs (plusieurs centaines de milliers de m cubes) bénéficient d’une ristourne de 60% : c’est injuste, c’est inacceptable !

Et ça continue : depuis la signature du nouveau contrat SEDIF VEOLIA, une hausse de 2% du tarif de l'eau s'est encore produite !

La révélation de ces chiffres a provoqué une fracture sur la facture, qu'il sera difficile de réduire , et qui risque de compromettre durablement les relations entre Véolia et les usagers d'Est Ensemble.

CONTACT PRESSE : 06 22 72 25 59 Jean-Claude Oliva, président coordination eau IdF

 

Coordination eau Ile-de-France

5 rue de la Révolution, Montreuil

Tel 09 82 31 73 84

www.eau-iledefrance.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Est Ensemble
commenter cet article

commentaires