Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 15:48

http://www.cgt.fr/local/cache-vignettes/L113xH147/siteon0-dc90f.gif

 

Une CGT à l’offensive sur vos revendications  

en termes de salaire et de pouvoir d’achat,

c’est une CGT qui marque des points !

 

 

Alors que l’augmentation du coût des produits à la consommation n’a pas été compensée par l’augmentation progressive des salaires depuis 10 ans ;

 

Alors qu’en valeur relative, nos salaires ont perdu l’équivalent de 10 % ces dernières années ;

 

Alors que l’augmentation du taux de nos cotisations-retraite a débuté et va continuer jusqu’en 2020, afin d’abaisser nos pensions en les alignant sur celles du privé ;



Le gouvernement n’a rien d’autre à faire que de nous annoncer le gel scandaleux du point d’indice et le blocage des salaires des agents de la fonction publique pour 2011 et 2012.

 

C’est pourquoi nous avons été des dizaines de milliers à nous mettre en grève et à défiler le 31 mai dernier, pour manifester notre mécontentement et crier l’injustice qui nous est faite. Ce n’est pas aux agents, titulaires et non-titulaires, des trois fonctions publiques de payer avec les salariés du privé, la crise des banques déjà renflouées par nos impôts ! Ce n’est pas aux salariés de se saigner aux quatre veines, quand les entreprises du CAC 40 et leurs actionnaires ont touché cette année, plusieurs dizaines de milliards d’€uros de bénéfice, en plus de bénéficier du bouclier fiscal qui coûte à la collectivité quelques autres milliards !

   

A ce que l'Etat fait subir aux agents de la fonction publique, ainsi qu’aux collectivités territoriales puisqu’il assure de moins en moins son rôle de garant de l’autonomie financière des collectivités, la CGT tente d’y parer. Et elle y réussit localement, comme ici au Blanc-Mesnil !

 

Alors que nous avons été nombreux à nous mobiliser pendant des semaines, durant le mouvement social de l’automne dernier, contre la casse de notre système de retraite, la CGT des territoriaux a obtenu aux termes des négociations de fin de mouvement, le non-retrait sur salaire de 75 % des journées d’actions nationales et locales, ainsi que l’étalement mensuel des 25 % restants.

 

Alors que le gouvernement annonce le gel du point d’indice pour cette année et la suivante, la CGT des territoriaux a obtenu l’augmentation de 18.07 % du régime indemnitaire (primes et indemnités), seule marge de manœuvre disponible, quand le traitement indiciaire se voit bloqué au plus haut niveau de l’Etat. Cette augmentation signifie pour tous les agents qui travaillent pour la collectivité blanc-mesniloise, titulaires comme non-titulaires, l’augmentation nette de 2 % sur les fiches de salaire de tous !

 

Autre point très positif, cette augmentation bénéficiera de la même façon au CASC, ainsi la subvention allouée à notre comité d’entreprise, sera réévaluée de 2 %, ce qui représente près de 10.000 €uros supplémentaires de dotation…

 

D’autres dossiers revendicatifs sont en cours d’examen : la prise en charge partielle d’une mutuelle pour tous les agents, le combat pour la préservation du statut et la titularisation des précaires…

 

Ces résultats obtenus lors de plusieurs sessions d’un dialogue social respectueux des besoins du personnel et des revendications de la CGT, mais aussi grâce à la mobilisation des agents lors du mouvement social de l’automne dernier ou pendant le débrayage d’une heure et le rassemblement dans l’Hôtel-de-ville le 5 avril dernier, prouvent au final une chose importante :  

 

Parce qu’elle porte un projet social fort, la CGT des territoriaux est le seul syndicat du Blanc-Mesnil à gagner localement des points contre le recul national du pouvoir d’achat.

  

Parce que les agents se mobilisent en masse et dans l’unité, les conquêtes sont encore possibles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Blanc-Mesnil
commenter cet article

commentaires

DIABLO 24/06/2011 09:31



De passage sur votre blog


salut et fraternité


El Diablo


(un échange de lien est-il possible?)



Tourtaux 11/06/2011 05:01



Je le publie sur mon blog