Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 22:02

Une déclaration du groupe Alternative libertaire 93

Le 31 mai dernier, le tribunal de commerce du département de la Seine-Saint-Denis a ordonné la cessation d'activité de ROTOS 93, une imprimerie dans laquelle travaillaient 24 salariés. Ces ouvriers âgés de 27 à 62 ans ont travaillé pendant de nombreuses années dans cette usine qui assurait encore il y a quelques semaines l’impression de plusieurs quotidiens et magazines.

Et voilà comment la direction qui réalisait il y a encore peu 3 millions d'euros par an de chiffre d'affaire a décidé de remercier les ouvriers qu'elle exploitait : en en licenciant certains d'entre eux il y a quelques mois (une douzaine en deux ans), et surtout en déposant vite fait mal fait le bilan, alors que les comptes de l'entreprise sont bons et sans prévenir les clients, entraînant du coup l'abandon des salariés entre les quatre murs de l'entreprise.

 

L'occupation de l'entreprise a été décidée par les ouvriers de ROTOS 93 depuis le début du mois de juin pour créer le rapport de force nécessaire à la négociation a minima d'un plan de reclassement professionnel pour tout le monde. Mais l'occupation signifie d'abord et surtout le refus de l'enlèvement des machines (des rotatives en parfait état de marche) et la volonté d'une reprise de l'activité. Les deux délégations reçues en préfecture ont eu l'occasion de répéter leurs arguments et d'affirmer ainsi leur légitimité. D'autant que les principaux éditeurs confirment leur volonté de poursuivre leurs contrats commerciaux.

 

La Seine Saint Denis compte déjà plus de 125.000 chômeur-se-s. Et peut-être davantage si est précipité le sort de plusieurs dizaines d'entreprises menacées, telle ROTOS 93, telle l'usine de production de PSA CITROEN à Aulnay-sous-Bois, avec ses 3.300 emplois directs (et près de 10.000 en comptant la sous-traitance et les services liés).

 

On ne peut donc plus continuer à laisser faire les capitalistes qui contrôlent nos usines en y exploitant la force de travail qu'elles abritent dans le seul souci d'en faire des pompes à fric !

 

Et on ne peut plus faire de l'État la machine tolérante qui compense avec nos impôts la gabegie capitaliste !

 

Non à la privatisation des bénéfices et à la socialisation des pertes !

 

Oui à la solidarité et l'autonomie ouvrières !

 

Pas besoin de patrons ! Produisons nous-mêmes !



Le groupe Alternative libertaire du 93 assure aux salariés de ROTOS 93 ainsi qu'à leur famille un soutien indéfectible dans leur lutte et pour la relance de l'activité du site.

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Blanc-Mesnil
commenter cet article

commentaires