Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 23:46
Vendredi 4 février à 18h30
salle Betsy Jolas au Forum

 Place Libération
93150 Blanc Mesnil (Le)
01 48 14 22 00

Les Ateliers du Forum proposent un débat
avec Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot :

http://thm-a01.yimg.com/nimage/2871c40aeb6d9680
Lorsque l’affaire Bettencourt éclate au grand jour, révélant la consanguinité du pouvoir avec les puissances de l’argent, Monique et Michel Pinçon-Charlot, sociologues et anciens directeurs de recherche au CNRS, y voient l’éclosion médiatique d’une réalité qu’ils se sont attachés à scruter depuis plusieurs années. Après avoir consacré leurs premiers travaux aux mutations sociales dans les anciens bassins industriels et à Paris, les deux chercheurs sont désormais devenus les observateurs attentifs de ce «champ social», longtemps maintenu à l’abri du regard des chercheurs et du grand public, que constitue la grande bourgeoisie.

6 mai 2007. Un célèbre restaurant parisien situé sur les Champs-Élysées. Enivrés par le succès du Président fraîchement élu, les convives rassemblés autour de sa table, pétillent de joie. Ministres aspirants ou en reclassement, hauts fonctionnaires en quête de pantouflage, patrons du CAC 40, bouffons du show-biz, histrions du PAF et autres courtisans poudrés se croisent dans l’espoir fiévreux de voir leur soutien récompensé par l’attribution de prébendes et de fiefs, pour les uns, de largesses fiscales et de nouveaux marchés juteux, pour les autres. C’est sur cette fameuse «Nuit du Fouquet’s» que s’ouvre le dernier ouvrage de Monique et Michel Pinçon-Charlot, Le Président des riches.

Dans un style incisif et engagé, ils exposent, au-delà des nombreux scandales et affaires qui émaillent le règne de Nicolas Sarkozy, la logique intrinsèque d’un système oligarchique reposant sur la reconnaissance d’un "entre soi" constitué de réseaux d’entraide et de solidarité. Bouclier fiscal, exonérations d’impôts en tout genre, dépénalisation du droit des affaires, trafic de hochets à ruban rouge, multiplication des petits chèques entre amis reconnaissants, …

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/images/DEC/P2/9782355220180.gifUne fois dissipées les vapeurs populistes du discours tenu par le « président du pouvoir d’achat » et de la «refondation du capitalisme», sa politique favorable aux intérêts des nantis apparaît au grand jour. « Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner », déclarait en 2005 Warren Buffett, deuxième fortune des Etats-Unis. Alors que les politiques libérales déstructurent les sociétés et que leurs artisans s’imaginent danser sur le cadavre de la lutte des classes, la grande bourgeoisie n’a jamais été aussi consciente d’elle-même et de sa position, organisant sans complexe la défense de ses intérêts de classe. « Pour contrer la collusion des élites, la connaissance de leur fonctionnement est un premier combat », annoncent les deux chercheurs. En attendant de livrer le prochain ?

Ils ont publié notamment :

Désarrois ouvriers, familles de métallurgistes dans les mutations industrielles et
sociales, Éditions l’Harmattan, 1987
Dans les beaux quartiers, PUF, 1989
La chasse à courre, ses rites et ses enjeux, Payot, 1993
Voyage en grande bourgeoisie, PUF, 1997 réédité en 2002 et 2005
Sociologie de la bourgeoisie, La Découverte, coll. « Repères », 2000, 2003
Sociologie de Paris, La Découverte, 2004
Châteaux et châtelains, Éditions Anne Carrière, 2005
Les Ghettos du Gotha : comment la bourgeoisie défend ses espaces, Seuil, Paris, 2007,
Paris : quinze promenades sociologiques, Payot, Paris, 2009
Les millionnaires de la chance, Payot, Paris, 2010
Le Président des riches, La Découverte, 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Blanc-Mesnil
commenter cet article

commentaires