Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 14:24

DALIncendie meurtrier des 17-19 rue Jules Vallès à Saint-Ouen (93)

Marche à la mémoire d’Ismaël et Aminata

Il y a 2 ans, le 25 janvier 2010, Aminata, et son enfant de 4 ans, Ismaël, ont péri dans l’incendie de leur appartement des 17-19 rue Jules Vallès à Saint-Ouen. Comme cela a été fait dans la semaine qui a suivi le drame et comme l'an dernier, les habitants, les enseignants, les parents d'élèves du quartier, les soutiens des locataires organisent une nouvelle marche à leur mémoire afin que personne n'oublie et que les sinsitrés puissent vivre dans des conditions dignes.

Pendant toute cette année 2010, les habitants et leurs soutiens ont multiplié rassemblements, réunions et interventions… quelles sont les avancées depuis un an ? Poursuivi par l’Etat et la ville pour négligence et abus dans la gestion de l’immeuble, le représentant de la société propriétaire des immeubles, Antoine Brun, a été condamné le 31 mars 2010 à un an de prison avec sursis, 20 000 euros d’amende, et à verser 1 500 euros de dommages et intérêts aux familles qui se sont portées parties civiles. Parmi les familles hébergées à l’hôtel, six personnes étaient sans-papiers, le 12 juillet 2010, elles ont été parrainées des élus de la Ville de Saint-Ouen. Trois personnes ont été régularisées et une autre devrait l’être cette semaine. Enfin, le 15 décembre, après un premier rejet à une voix le 10 octobre, le conseil municipal a voté à une large majorité une déclaration d’utilité publique permettant d’engager l’expropriation du marchand de sommeil.

Aussi force est de constater qu’au quotidien, la situation est toujours aussi insupportable pour les principaux concernés. Les habitants sinistrés sont toujours à l’hôtel, les enfants sont toujours hébergés loin de leur école, les autres locataires vivent toujours rue Jules Vallès dans des conditions indignes. En outre, la table ronde avec la mairie et l'Etat est reportée par la sous-préfecture depuis août 2010 !

Plus que jamais, les locataires et leurs soutiens exigent :

- le relogement décent et pérenne dans le parc social des hébergés à l’hôtel et des habitants encore dans les immeubles, par l’Etat, la ville, et le bailleur qui rachètera le lieu ;

- le réexamen promis par l’Etat des situations administratives des habitants dépourvus de titre de séjour en prenant en compte le drame qu’ils ont vécu ;

- l’expropriation de ces immeubles et leur transformation en logements sociaux.

 

Mercredi 25 janvier 2012 - 18 heures – Départ 17 - 19 rue Jules Vallès à Saint-Ouen (dans les Puces, M° Garibaldi ou porte de Clignancourt jusqu’à la mairie de Saint-Ouen)

 

À l’appel des locataires, de parents d’élèves, d’enseignants, du Dal Saint-Ouen

 

DAL Saint-Ouen : 06 65 97 10 24 - dalsaintouen@altern.org

Permanence : 4° samedi du mois 10-13 h, Salle M-C. Mananga, Place Payret, métro Garibaldi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Saint-Ouen
commenter cet article

commentaires