Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 18:08

Dans la nuit de lundi 25 à mardi 26 février, des véhicules de chantier ont été détériorés sur le site de la rue Paul-Bert, près de la porte de Montreuil qui doit accueillir prochainement 11 « logements modulaires » dits « passerelle », destinés à l'hébergement temporaire de familles rroms.

Quoiqu'on pense de ces « villages d'insertion » – dénoncés par les associations rroms car fermés, surveillés, étriqués, légitimant par ailleurs la politique d'expulsions de la municipalité -- il est clair que dans le cas présent, ce n'est pas par humanisme que les riverains s'y opposent, mais par xénophobie.

Quant aux communistes Jean-Pierre Brard et Belaide Bedreddine, tout en se démarquant des actes de vandalisme, ils sombrent dans la démagogie en maintenant leur « soutien aux collectifs anti-ghettos de la rue Paul-Bert ». Le Front de gauche, dont certaines composantes se sont tout de même émues de cette attitude, va devoir démontrer qu'il est autre chose qu'un simple cartel électoraliste, et prendre une position claire.

Tout en dénonçant la xénophobie anti-Rroms, rappelons que toute « politique d'insertion » restera factice tant que n'aura pas été abrogée la circulaire du 22 décembre 2006 qui interdit de facto aux Bulgares et aux Roumains de travailler en France, dans des termes tels qu'ils jettent les Rroms dans le travail au noir, la misère ou la mendicité.

Depuis janvier 2010, la CGT, Solidaires, la FSU et même la CFDT réclament l'abrogation de cette circulaire, avec l'appui de nombreuses associations antiracistes. En restant de marbre face à cette revendication, le gouvernement PS-EELV, soutenu par la maire de Montreuil et sénatrice Dominique Voynet, démontre que, sur ce sujet supplémentaire, il marche dans les traces de Nicolas Sarkozy et de Claude Guéant.

Alternative libertaire Montreuil, le 1er mars 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Montreuil-sous-Bois
commenter cet article

commentaires