Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 07:54

Bonne année 2014!

Ouais, ouais, ouais. Il faut beaucoup de méthode Coué et d'optimisme pour penser que 2014 sera une bonne année. Ah, évidemment, à titre individuel, ça peut le faire. Mais collectivement? Collectivement, on peut s'attendre à une vraie année de m... Et encore, la liste qui suit ne prétend pas à l'exhaustivité!

Offensive facho...

Cela fait malheureusement plusieurs années que la société se fachise. Le racisme, la xénophonie et le communautarisme sous toutes ses formes (nationalisme, chauvinisme, superstition religieuse, etc.) ne cessent de progresser. Les "partis de gouvernement" (autoproclamés) sont tous ralliés aux lignes de force idéologiques du F-haine: immigration considérée comme un "problème", nationalisme ridicule (défense du drapeau et de l'hymne national), hystérie sécuritaire (avec un tropisme de défense du "blanc âgé habitant en pavillon ou centre ville" contre le reste du monde), etc. Le PS ne diffère plus de l'UMP que sur la forme et Valls est clairement lancé dans une course-poursuite permanente avec les idées les plus répugnantes et réactionnaires... pour les déborder sur leur droite!

Côté fachos, 2013 a été marquée par les manifs homophobes. Elles ont redonné la niaque à l'extrême-droite, fédérée contre un bouc-émissaire commun. Les contre-offensives n'ont pas été à la hauteur. Les les porte-paroles de l'extrème droite ont eu libre accès aux média pendant des mois pour y déverser leurs idées homophobes et leur haine. Ces manifs ont aussi fait sauter des "interdits", qui n'étaient certes que de pure forme, mais tout de même symboliques, avec UMP, F-haine et Identitaires défilant bras dessus, bras dessous et se claquant ostensiblement la bise devant les caméras!

C'est dans ce contexte que le meurtre de Clément Méric a eu lieu. Il est d'abord le symptôme d'une extrème droite complètement décomplexée, qui pense pouvoir "casser du gaucho" en toute impunité et occuper la rue en lieu et place mais aussi contre la classe ouvrière et les mouvements sociaux. Cet assassinat a donné lieu à des manipulations répugnantes, consistant à "renvoyer dos à dos" fascistes et résistants antifascistes, tueurs et victime, avec la complicité de média infectés par l'idéologie fascisante ambiante.

2014 risque malheureusement d'être de la même veine. Les élections municipales et européennes vont être des caisses de résonnance pour l'extrême droite, en particulier le F-haine. Il compte bien "casser la baraque". Les journalistes ont gobé sans se poser trop de question la stratégie de dédiabolisation menée par Marine Le Pen et adorent ses têtes de listes "jeunes et propres sur elles". Plus encore qu'en 2002, le vote fasciste est décomplexé. Le F-haine va utiliser ces élections pour communiquer, mais aussi pour prendre des postes de pouvoir. Il peut espérer prendre plusieurs villes.

Malheureusement, cette offensive facho ne se limite pas à la France, et toute l'Europe voit l'extrême droite progresser.

... et offensive patronale

2013 n'a été qu'une longue succession d'annonces de plans de licenciements (camouflés en "plans sociaux" alors qu'ils sont anti-sociaux, ou en "plans de sauvetage de l'emploi" dans le jargon libéral alors que leur objectif est de détruire des emplois!). Le PS fait de l'agitation et de la comm', mais se garde bien d'agir réellement et concrètement: ça pourrait froisser les patrons et les actionnaires!

Or les voeux de Hollande ont confirmé ce que nous savions: le PS et le gouvernement sont pleinement ralliés au capitalisme le plus libéral et sont ses parfaits soutiens. Ainsi Hollande a repris la novlangue capitaliste en parlant de "charges" au lieu de cotisations sociales. Il a promis de les baisser, c'est-à-dire, concrètement, de baisser les salaires (dont les cotisations sociales sont une part socialisée!). C'est vrai que "baisser les charges", ça fait un peu moins fumier que "baisser les salaires" pour ceux qui gobent encore ces manipulations. Prétexte  officiel: obtenir des embauches. Hollande croit encore que ce sont les patrons et les actionnaires qui créent de la richesse! Alors que ce sont les travailleurs et travailleuses. Le patronat encaissera le nouveau cadeau gouvernemental pour gonfler les dividendes, et continuera à virer et délocaliser.

2013 a vu aussi l'alliance contre-nature des salariés, des victimes de licenciements et leurs bourreaux patronaux dans le mouvement des "bonnets rouges". Quand l'interclassisme prend le dessus sur la conscience de classe, que les travailleurs en arrivent à soutenir leur exploiteurs, c'est l'extrême-droite qui se frotte les mains, c'est son projet de société qui progresse. C'était vrai quand Daniel Guérin l'a décrit dans La peste brune et Fascisme et grand capital, ça le reste aujourd'hui.

Et tout le reste...

Il faudrait aussi ajouter le désastre écologique qui continue: compromissions sur le gaz de schistes; complicités ouvertes sur les pesticides; dictature nucléocrate qui allonge d'un trait de plume la durée de vie des centrales nucléaires, ces bombes à retardements, en dépit des risques indéniables; grands projets inutiles comme Notre-Dame-des-Landes qui bénéficient d'un soutien aveugle et irresponsable de la part des responsables politiques. Et j'en oublie forcément!

 

Bref, pas de quoi sauter de joie en ce début d'année. Mais il va bien falloir trouver des raisons et surtout des motivations pour aller contre ce courant, mener des luttes sociales et les gagner, prendre tous et toutes ensemble nos vies en main et décider par nous même, changer la société, inventer de nouveaux modes de production.

Alors quand même: bonne année de lutte pour 2014!

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans libertaires93
commenter cet article

commentaires