Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 14:56

Premier rendez-vous : jeudi 20 juin à 19h00, soirée Filmer la drague + rencontre avec le réalisateur Antonin Peretjatko

Pour bien finir l’année et commencer les vacances, le Ciné 104 vous propose le jeudi 20 juin une soirée autour de la drague, en partenariat avec l’ACRIF (Association des Cinémas de Recherche d’Ile de France).

À 19h00 : «Filmer la drague», séance animée par Mélanie Mary et Gaëlle Bantégnie, composée de plusieurs extraits aussi futiles et sérieux que sont complexes les différentes techniques de drague et formes cinématographiques.


À 20h30 : apéro offert par le Ciné 104 dans le hall, avec le concours précieux de l’asso de l’écran 104

À 21h00 : séance de La Fille du 14 juillet en présence du réalisateurAntonin Peretjatko, suivie d’une rencontre

La Fille du 14 juillet
D’Antonin Peretjatko
France. 2013. Couleur. 1h28.
Avec Vimala Pons, Grégoire Tachnakian, Vincent Macaigne, Marie-Lorna Vaconsin, Thomas Schmitt
Festival de Cannes 2013 : Quinzaine des réalisateurs


Hector a rencontré Truquette le 14 juillet et n’a qu’une préoccupation : séduire cette fille qui l’obsède. Le meilleur moyen, c’est de foncer l’emmener voir la mer. Pator ne saurait lui donner tort, surtout si elle est flanquée de sa copine Charlotte.Les voilà partis sur les petites routes de France dont les caisses sont vides.


 


C’est la crise ! En plein été, le gouvernement avance la rentrée d’un mois. Malgré cela rouler en sens inverse du travail n’effraie pas le petit groupe, bien décidé à retrouver la fille du 14 juillet et à vivre un été débraillé.

Sur les routes, au soleil, à la poursuite de l’amour dans des clio rouges, avec des filles en maillot de bain, et des type déguisés en canard... les personnages de ce premier long métrage d’Antonin Peretjatko (déjà auteur de courts métrages très remarqués)
ont un petit air de vacances, un je-ne-sais-quoi hors du temps qui les rend extrêmement sympathique. Cette comédie sur les routes d’une France fantastique, en compagnie du loufoque docteur Placenta déborde d’une énergie charmante et d’une joie communicative. Un premier long-métrage à l’univers ludique.


 

 

Merc 19 juin : 16.45
Jeu 20 : 19.00 : filmer la drague
21.00 : le film+débat

 

Second rendez-vous : mercredi 26 juin à 19H30 à l'Ecran à Saint-Denis

FILMER LA DRAGUE

Filmer la drague Dialogue théorico ludique dans les salles de cinéma à partir de nombreux extraits de films Une proposition de L’ACRIF (Association des cinémas de recherche d’Île-de-France) et de Mélanie Mary, comédienne et metteuse en scène.

Ecran 2 : YANN DEDET
Durée : 1h25
       

La drague, c’est un début. Un lancé de dés à l’horizon de l’amour, où le style, le rire, le gadin, le meilleur comme le pire sont possibles.


Jeux de mots et jeux des corps, la drague est un des arcs ontologique du cinéma.

Scènes centrales dans les comédies sentimentales ou contre-points à d’autres registres, les réalisateurs des films que nous avons choisis s’y délectent à aborder les relations entre les sexes, les regards, j’y vais j’y vais pas, l’amitié quand mon meilleur pote s’imagine coach, le choc de l’action après une sur préparation digne des sportifs de haut niveau, le dépucelage, la pelle – avec la langue. Cette éternelle première fois. Cette narration sans filet.


C’est finalement très romantique, la drague. Ça rejoue cette note pleine et brève, quand le désir est strictement en éveil à toutes les possibilités de vie. Un air d’adolescence et de Marilyn, sauvage, ridicule, émouvante.

Le moyen d’aborder sans se prendre au sérieux ce qui nous chatouille l’estomac toute une vie :

«Je fais quoi là.. ?! J’suis sûr(e) qu’il/elle m’a regardé (e)»

Ah oui, voilà, c’est là qu’il faut parler… Un chewing-gum, une respiration, let’s go !

 

Rencontre avec Yann Dedet, immense monteur de cinéma

La projection sera suivie d’un dialogue entre Yann Dedet et Mélanie Mary ponctué d’extraits de films.

 

Projection de :  Trop de bonheur de Cédric Kahn France/1994/couleur/1h25

 

En quarante ans de carrière, Yann Dedet (qui est aussi acteur, scénariste et réalisateur) a monté près d’une centaine de films et travaillé avec les plus grands cinéastes français. Quelques repères : François Truffaut (Les Deux Anglaises et le continent, La Nuit américaine, L’Histoire d’Adèle H, L’Argent de poche), Philippe Garrel (La Naissance de l’amour, J’entends plus la guitare, Le Cœur fantôme, La Frontière de l’aube), Maurice Pialat (A nos amours, Loulou, Police, Sous le soleil de Satan, Van Gogh), Catherine Breillat (36 Fillette), Jean-François Stévenin (Passe-montagne, Double Messieurs), Claire Denis (Nénette et Boni), Yolande Zauberman (Moi Ivan, toi Abraham), Cédric Kahn (Trop de bonheur, L’Ennui, Roberto Succo), Laurence Ferreira Barbosa (La Vie moderne), Amos Gitaï (Free Zone)… jugez du peu.


FILMER LA DRAGUE

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Pantin
commenter cet article

commentaires