Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 16:27

 

logo
Adresse de l'article http://www.lagazettedescommunes.com/112617/lemploi-a-lap-hp-occupation-temporaire-du-siege-par-la-cgt/

FONCTION PUBLIQUE
L’emploi à l’AP-HP : occupation temporaire du siège par la CGT

Une centaine de syndicalistes, selon la CGT, une cinquantaine selon la direction, a envahi quelques heures vendredi 4 mai 2012 le siège de l'AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris), pour protester contre des "suppressions d'emploi" et dénoncer le "manque de dialogue social".

 

« Nous avions prévu un rassemblement devant le siège mais, face à la présence de barrières et de forces de l’ordre, nous avons décidé de rentrer pour être reçus par la direction générale », a déclaré à l’AFP Olivier Cammas, responsable de l’Usap-CGT.


Les manifestants ayant pénétré dans les locaux ont discuté avec des membres de la direction qui leur a proposé une séance de négociations pour le 11 mai, a affirmé Rose May Rousseau, une autre responsable CGT.

 

Cette action avait été organisée pour protester contre un document envoyé lundi 30 avril 2012 par la direction concernant les perspectives d’évolution de l’emploi pour les années à venir, selon la CGT.

 

Ce document, consulté par l’AFP, prévoit 3 326 suppressions d’emploi selon la CGT, dont 1 040 postes d’infirmières d’ici 2016. Il précise aussi qu’en 2011, les effectifs rémunérés ont diminué de 1 184, soit une baisse de 1,8 %.

 

 Mais, pour le directeur des ressources humaines de l’AP-HP Christian Poimboeuf, il ne s’agit pas de « suppressions d’emplois » mais « d’évolution tendancielle des emplois ». « C’est pour cette raison que nous avons mis au point un plan d’attractivité et de fidélisation pour les infirmières », a-t-il ajouté.

 

« La direction nous a dit qu’il s’agissait d’un document de travail. Mais ce sont des objectifs clairs et nets, qui participent du démantèlement de l’assistance publique et de l’offre de soins de service public », a dénoncé Mme May Rousseau.

 

De son côté, M. Cammas a critiqué une « volonté scandaleuse de restructuration ». « Nous protestons aussi contre le manque de dialogue social qui dure depuis deux ans et l’annulation d’une réunion annuelle rassemblant des directeurs et des élus qui devait se tenir aujourd’hui (vendredi) », a ajouté M. Cammas, précisant que la CGT avait adressé une lettre ouverte à Mme Mirelle Faugère, la directrice générale de l’AP-HP.

 

Cette réunion devrait se tenir en juin, a indiqué M. Poimboeuf. Selon lui à l’AP-HP « on a un dialogue social, parfois heurté mais qui existe ».

 

  • L'AP-HP est le plus grand centre hospitalier universitaire (CHU) de France avec 37 établissements, réunis en 12 groupes après la restructuration.
  • Premier employeur d'Ile-de-France avec 90 000 personnels dont 22 000 médecins, l'AP-HP a pris en charge 7 millions de patients en 2011 dont 1,1 million aux urgences.

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Pas loin de chez nous (Ile-de-France)
commenter cet article

commentaires