Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 23:20

mercredi 22 septembre 2010

 

Victoire des dix-sept à Eurocopter La Courneuve
Communiqué de l’UD CGT 93 et de l’USTM CGT 93

C’est la satisfaction pour les dix-sept d’Eurocopter qui ont obtenu gain de cause sur leurs demandes, à l’issue de près de quatre ans de procédures. C’est également la satisfaction pour le syndicat CGT qui les a défendus.

 

Rappel des faits :


Dix-sept salariés estimaient à raison que leur déroulement de carrière était bloqué depuis de nombreuses années. Tous critères de comparaison établis avec l’ensemble du personnel, il s’avérait en effet des retards de promotions et de salaires importants, sans qu’aucune explication valable ne soit donnée par la direction.

 

Un problème qui avait concerné quelques années auparavant les syndiqués CGT et pour lequel la direction avait été condamnée une 1ère fois pour discrimination syndicale. Ainsi, des dix-sept salariés, treize sont d’origine maghrébine, plusieurs étaient connus proches de la CGT, avaient été où étaient élus CGT.

 

Alors, que quatre dossiers attendaient un départage du Conseil des Prud’hommes de Bobigny, c’est à l’issue de l’expertise nommée par la Cour d’Appel de Paris pour treize salariés, que la direction a préféré négocier avec l’ensemble des intéressés pour un montant qui avoisinerait un million d’euros, évitant une nouvelle condamnation pour discrimination raciale et, syndicale.

 

Bobigny, le 22 septembre 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Seine-Saint-Denis
commenter cet article

commentaires