Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 15:34

C’est avec surprises que les agents du service restauration des écoles de Drancy ont préparé la rentrée le 1 septembre 2009.

9 h 30 l’ensemble du personnel se voit convier à un entretien avec les représentants de la municipalité à la salle Louis Meret. Les agents font valoir leur demande de présence des représentants du personnel. En effet, le Député Maire de Drancy, Jean Christophe LAGARDE a prévu de privatiser les postes publics de la restauration de 3 nouveaux groupes scolaires : Voltaire, Cachin, Diderot.

 

Peut être que les fonctionnaires de Drancy paient le prix de la cantine gratuite ?

La loi est pourtant claire, la municipalité doit demander l’avis des élus du comité technique paritaire en cas de délégation de service public et de suppression de postes publics.

2 élus CGT du personnel sont présents avec les 100 agents des écoles.

Malgré l'arrivée du personnel privée de SOGERES (25 salariés), malgré 2 heures d’attente pour rien, la réunion ne démarre pas. Elle est même annulée !!! La DRH a demandé aux élus du personnel de sortir ! Emoi dans la salle, y aurait il des choses à cacher ?

Peu de temps après, les élus du personnel apprennent par les agents que la réunion a de nouveau lieu à 15 heures dans la salle des mariages de la Mairie, de nombreux agents demandent leurs présences pour les assister. La rentrée scolaire n’attend pas, mais on paiera les agents en heures supplémentaires pour éviter une réunion avec la CGT…

 

Un accueil trié sur le volet

Surprise, surprise, l’accueil est tel que pour les boites de nuit, pas de gorilles ni de physionomiste à l’entrée des portes mais le Directeur Général des Services (DGS) qui laisse entrer les agents, et pas la CGT, les agents, et pas la CGT, les agents…

Ce n’est pas un haut cadre administratif à plus de 10 000 €uros/mois qui va arrêter des élus du personnel CGT. Une esquive, non violente, une poussée de fessier sur la deuxième porte, et la salle retrouve ses représentants du personnel.avocat_jeune_3.gif

 

Syndicat Contre Force public !!!

Menace de notre « apprenti videur » (DGS), il va appeler la police municipale… La menace s’exécute, les élus demandent l’arrêté du Maire qui interdit à un délégué du personnel d’assister le personnel à une réunion à Drancy. Le policier municipal, collègue des élus, reste sans voix.

 

Nouvelle menace, « On va appeler la Police nationale ! » Au final se sont 3 policiers qui arrivent, cela fait 5 agents de la force public pour 2 délégués CGT. La salle exprime clairement que c’est trop !!! Les agents veulent que nous restions. Mais… Nouvelle menace d’appeler un Officier de police judiciaire ???

 

Celui-ci arrivera avec une collègue, Et le voila qui nous demande nos pièces d’identités. Nous expliquons que le Maire a autorisé les délégations syndicales, que nous sommes élus du personnel, que notre mission sur la réorganisation du travail des agents de restauration est entravé et que c’est illégal pénalement de la municipalité et de l’administration.

 

Mais que fait la police ?

Pendant que les élus du personnel sont retenus par la police, la municipalité redéplace la réunion afin d'éviter la présence des élus CGT. Enfin libre car ils n'avaient rien a se reprocher les délégués CGT décide de rejoindre rapidement la réunion. Elle est a coté de la Bourse du Travail. Ho surprise, le personnel est « sous couvert de la protection anti CGT » de la police municipale de Drancy et elle nous interdit l’entrée à la Bourse du travail ! Le pompon…Bavure2.jpg

 

La CGT a donc décidé d’une lettre ouverte au Préfet, pour stopper les procédures illégales de la Mairie de Drancy, et va déposer une plainte au Procureur de la République. Le droit des élus du personnel est d’assister les salariés qui en font la demande lors de réunion avec l’employeur. Ces élus disposent de la liberté de déplacement dans l'entreprise pendant et en dehors de leurs heures de travail (lors des heures de délégation) afin en particulier de rencontrer leurs collègues.

 

Face à une administration qu'y ne conçoit que le dialogue dans son sens et surtout aucune contradiction ,faut-il s'étonner que des salariés en viennent à la violence ? Dans un soucis d'apaisement, la CGT des territoriaux de Drancy a préféré attendre la fin de la réunion pour discuter avec les agents concernés. Si demain le seul dialogue social se fait fasse au force de l'ordre, c'est le contrat social français qui vole en éclat. Et si vous avez été cambriolé hier après midi à Drancy, n'oubliez pas que les polices municipales et nationales devaient d'abord contrôler des syndicalistes.

 

Drancy le 2 septembre 2009

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Drancy
commenter cet article

commentaires