Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 21:51

 

Bonjour à toutes et à tous
 
La lutte des PSA ne doit pas cesser après le meeting unitaire à la Rose-des-Vents de samedi 29 septembre dernier,
 
Leur comité de lutte représente bien la preuve que nous avons besoin d'outils de ce genre pour assurer l'extension des fronts de résistance et de lutte contre la casse du secteur industriel de notre département et - c'est la même logique patronale et néolibérale - la destruction du statut dans la fonction publique.
 
La présence d'un salarié de PSA Aulnay aux deux heures d'info syndicale à destination des agents titulaires et non-titulaires, syndiqués et non-syndiqués de la collectivité territoriale du Blanc-Mesnil afin de notamment préparer notre participation au meeting unitaire du lendemain est encore une autre preuve de la solidarité de classe, seule à même d'empêcher que la spirale régressive ne se perpétue.
 
Un camarade adhérent à la CGT des territoriaux du Blanc-Mesnil nous a envoyé ce texte (en italique) afin de prolonger notre réflexion et d'affermir nos engagements, tout en posant la question de savoir comment notre comité de lutte peut aider leur comité de lutte PSA.
 
Pour le comité de lutte
 
Après plusieurs mois de mensonges, la direction de PSA a enfin annoncé la fermeture du site d’Aulnay-Sous-Bois. Dans ce contexte, il me semble que le comité de lutte peut jouer un rôle essentiel sur le Blanc-Mesnil. Les licenciements de PSA offrent à cette structure une opportunité pour dynamiser un espace de lutte dépassant les barrières syndicales et politiques. De nombreuses familles sur le Blanc-Mesnil vont être touchées, directement ou indirectement, par cette fermeture qui aura des implications économiques désastreuses pour celles-ci. Ce contexte offrirait à un « comité de lutte PSA » l’occasion de toucher un grand nombre de personnes. En effet, la présence de salariés sur la ville, la proximité du site et l’image dégradée de PSA sont des facteurs pouvant jouer un rôle moteur pour engager une lutte au niveau local. L’objectif étant, à court terme, d’empêcher la fermeture du site et à long terme de recréer du lien social et militant.

Le comité n’aurait pas pour vocation à se substituer à la lutte des salariés de PSA mais plutôt de travailler avec eux en toute complémentarité. Populariser et amplifier leurs actions dans une démarche de continuité pourraient être notre ligne directrice. S’appuyer dans un premier temps sur les habitants de la ville, travaillant et militant dans cette usine, pourrait constituer un bon appui pour renforcer la structure du comité et accentuer son pouvoir de nuisance. Enfin la lutte des salariés de PSA ne pourra se faire sans l’appui actif des citoyens pour être victorieuse. Réussir à les convaincre de se mobiliser au sein du comité, pour faire de PSA-Aulnay un point de bascule, offrirait de nombreux avantages :

  •  

  • Une démultiplication des actions de lutte source d’efficacité dans le temps et dans l’espace.
  •  

     

  • Un sentiment de solidarité qui a pour corollaire un renforcement des luttes.
  •  

     

  • Rappeler aux élus (mairie, département, région, national) que les citoyens, par leurs mobilisations, attendent de leur part un engagement à la hauteur de la situation.
  •  

Dans ce contexte, un comité capable de faire vivre en son sein des salariés, des militants et des citoyens à toute sa place. Les actions multiformes qu’il pourrait déployer amèneraient une pierre à l’édifice d’une lutte hautement symbolique. A l’image de ce comité, qu’il reste encore à définir, pourquoi ne pas imaginer que des structures identiques se forment dans les communes avoisinantes. Un tel projet est ambitieux mais pas impossible. Peut-être dépend-il seulement de notre capacité à faire exister un premier comité sur le Blanc-Mesnil ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Blanc-Mesnil
commenter cet article

commentaires