Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 16:45

La clique sarkozyste, l'ineffable Lefebvre en tête, ne s'est pas empressée de condamner la barbarie israélienne et son acte de piraterie meurtrière contre des humanitaires, comme le relève le Canard enchaîné du 2 juin. Elle n'a fini par condamner avec retard que pour ne pas être la risée du reste du monde en apparaissant trop ouvertement comme le nouveau toutou obséquieux de Washington.

Mais on comprend facilement cette réticence à condamner le recours à la violence aveugle contre des gens qui ne font que réclamer simplement le respect des droits humains fondamentaux. Il suffit de regarder comment ont été traités les sans-papiers qui occupaient la place de la Bastille. Ils ne faisaient que réclamer pacifiquement leurs droits. Ils ont eu droit aujourd'hui aux coups de matraques, aux gaz lacrymogènes et aux arrestations musclées. Là où les assassins israéliens ont tué, les brutes d'Hortefeux se sont "heureusement" "contentées" de blesser. L'efficacité macabre et cynique n'est pas la même, mais les valeurs et la logique sont toutefois identiques.

Des dizaines de sans-papiers sont actuellement séquestrés par les forces de répression, ainsi que des militants qui les soutiennent. Bien sûr, une partie va être poursuivie pour "outrage" ou "rébellion", comme d'habitude. C'est le grand classique policier. C'est le motif d'inculpation quasi automatique dès que vous croisez un policier.

Netanyahou a prétendu que les humanitaires avaient "agressé" les soldats israéliens (bâtons contre fusils-mitraileurs UZI, tu parles d'une agression! d'autant plus que se défendre contre un pirate qui attaque un convoi humanitaire dans les eaux internationales, c'est fondamentalement juste!). Hortefeux et ses sbires vont prétendre que les sans-papiers et leurs soutiens ont "agressé" les brutes venues les matraquer pour les séquestrer ou les déporter. La violence n'est pas la même, mais les valeurs et la logique sont encore et toujours identiques.

Sarkozy, Besson, Hortefeux ne rêvent que d'une chose: pouvoir traiter les sans-papiers en France comme les Israéliens traitent les Palestiniens. A nous de les en empêcher.

 

A Bamako et Paris comme à Gaza, liberté de circulation et d'installation!

 

Manifestation à Paris samedi 5 juin, 14h, place de la Bastille, contre l'agression israélienne

Partager cet article

Repost 0

commentaires