Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 20:27
Mardi 8 janvier 2008, Reda Semoudi, habitant de Noisy-le-Sec, est décédé lors d'une perquisition à son domicile au quartier du Londeau.

Arrêté lundi 7 janvier à Paris (18ème), il avait été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour trafic de stupéfiants et plus précisément, semble-t-il, de subutex. Jusqu'à maintenant, la seule version qui a été rendue publique est celle de la Police. Selon cette version, lors de la perquisition à son domicile, Reda, menotté dans le dos, aurait donné un
"coup de tête" à l'un des trois policiers qui se trouvaient dans l'appartement. Il se serait alors précipité, non vers la première fenêtre venue, mais dans la chambre voisine, pour se jeter du 9ème étage, sans qu’aucun des trois policiers présents, chargés de le surveiller et de le protèger, n’ait pu l’en empêcher .

Comment croire à une telle version?

Comment dans un petit appartement, un homme menotté dans le dos a-t-il pu échapper à la vigilance de trois policiers, fuir dans une chambre, ouvrir une fenêtre dont l’accès était encombré d'un sèche linge, passer sous un volet à demi fermé pour enjamber un balcon et se jeter dans le vide depuis le 9ème étage?
Comment des conclusions relatives aux circonstances de la mort de Reda Semoudi peuvent-elles déjà être annoncées et largement diffusées?
Comment accepter que la mémoire de la victime soit salie dans la presse qui le présente comme un trafiquant de drogue et un "délinquant expulsable" avant que la moindre enquête n’ait véritablement commencé?
Reda était père de famille. Lui et sa femme attendaient un enfant. Il était “sans papiers” comme tant d’autres dans ce département. Il n’avait jamais été condamné et était au contraire connu et reconnu comme une personne calme et serviable.

Suite à la manifestation du 12 janvier qui a rassemblé 300 personnes, un comité de soutien s’est mis en place.

Nous exigeons que toute la lumière soit faite sur ce drame, plein d’éléments troubles, et qui survient après tant d’autres dans un climat malsain vis à vis des étrangers sans papiers et alors que les violences policières se multiplient.

Un juge d’instruction doit être nommé au plus vite!

Pour que la vérité soit faite, rassemblement jeudi 7 février à 14h, Tribunal de Bobigny.

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Noisy-le-Sec
commenter cet article

commentaires