Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 11:50
Le vote de la loi Hortefeux, "maîtrise de l'immigration", limitant - encore plus - le droit au regroupement familial des travailleurs étrangers, s’est accompagné de l’adoption d’une série d’amendements.

Le plus connu, le plus insupportable, étant celui qui se proposait de faire appel à des tests ADN pour valider la légitimité des demandes, s’appuyant sur une idée (qu’on n’a que trop connue et que le gouvernement ne cesse de marteler ) selon laquelle l’étranger est voleur, fraudeur, menteur, profiteur, magouilleur... jusqu’à vouloir faire venir auprès de lui tous les enfants de sa tribu. (de sa région, de son ethnie, de son pays, de son continent... ?)

On en a beaucoup parlé, on s’en est scandalisé, et à juste titre, mais la loi été votée (avec - ou grâce à - un absentéisme remarqué de nombre d’élus de la gauche parlementaire) et dans la même foulée, quelques amendements moins « pittoresques », notamment celui qui précise que , désormais, les centres d’hébergement d’urgence n’accueilleront plus les sans papiers. (art 21 qui introduit une modification de l’art 4 de la loi sur le droit au logement opposable) Emmaüs et la Cimade demandent au Sénat "de censurer ce nouvel article qui va à l'encontre de l'inconditionnalité de l'accueil, et donc des droits de l'Homme".

Dans le même genre, peu d’écho au fait que l'Office français des réfugiés et apatrides (OFPRA) sous tutelle des Affaires étrangères passe sous celle ministère de la rafle et du drapeau alias de l’immigration, de l’identité nationale...etc. et le délai de recours en cas de rejet de la demande d’asile est réduit de 1 mois à 15 jours.

La proposition de légaliser la collecte de données de nature ethnique a aussi été votée (pour des études statistiques.... bien sûr !)

Alors, rendez-vous à tout le monde le samedi 20 octobre dans la rue !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Elmer 09/10/2007 18:16

Le coup des tests ADN, c'est effectivement l'arbre qui cache la forêt. Les média en ont tellement parlé que ça a presque fait oublier que c'est toute la loi Hortefeux (et les précédentes sur l'immigration) qui est à dégueuler... C'est la tactique habituelle: on propose un truc vraiment immonde, ça gueule, on met de l'eau dans son vin (enfin de moins en moins) et du coup tout le monde est soulagé de voir passer un truc un tout petit peu moins immonde que prévu initialement...