Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 11:35
Samedi 9 juin, marché de Noisy-le-Sec. 3 fascistes du MNR (Mouvement des Nazis et Racistes?) viennent polluer le lieu et répandre leur propagande xénophobe, raciste, réactionnaire et anti-sociale.

Le candidat du groupuscule mégrettiste, G. Barial, est accompagné de deux types: le trio ferait peur à n'importe qui tant ils ont la tête de l'emploi pour militer à l'extrême-droite! On pourrait croire qu'il s'agit de caricatures, mais non: ce sont réellement des militants d'extrême droite, Barial est réellement candidat et ils distribuent réellement des tracts à vomir. Du coup, ça ne fait pas rire.

Parmi les vendeurs et vendeuses d'Alternative libertaire, il y a unanimité sur la nécessité de les virer. Nous divergeons un peu plus sur la méthode, entre les partisans de l'ouverture immédiate de la boite à baffes et d'une éjection musclée et immédiate, et les tenants d'une mobilisation pour les faire dégager par le nombre. C'est cette deuxième tactique que nous adoptons, après une première engueulade avec eux.

Nous pensions que la nécessité de les chasser allait être une évidence pour tous et toutes! Mais parfois nous sommes un peu naïfs!
La LCR et Lutte ouvrière ont déjà quitté les lieux. Le Parti socialiste, sans surprise, nous écoute poliment et refuse de bouger. Plus étonnant, le PCF refuse aussi de bouger. Un de ses militants a même accepté de vendre l'Huma à un des affreux du MNR. Les pseudo-justifications sur le fait que "personne n'est d'un bloc" ne nous convainquent absolument pas. Car en l'occurrence, il ne s'agit pas d'électeurs égarés par désespoir social, mais bien de militants. Bref, les militants communistes ne semblent pas spécialement gênés par la pollution qui sévit sur le marché...

Nous continuons notre tour pour tomber enfin sur les Verts. Là, nous trouvons enfin des gens réceptifs! Nous repartons donc pour trouver les fachos et leur expliquer qu'ils ne sont pas du tout les bienvenus.

L'explication est courte, il y a une légère bousculade sans gravité. Les militants et militantes Verts avec nous assument complèment et très bien cette friction. Le fait qu'il y ait du monde pour protester contre la présence des fachos encourage les passant-e-s à réagir aussi et à s'en prendre aux délires mégrettistes. Quand un des hommes de main de Barial nous traite de racistes (sic!!!) en se disant "juif et algérien" et en clamant "la France aux Français, l'Algérie aux Algériens", une femme algérienne lui "rentre dedans" (verbalement). Il est vrai qu'à ce stade, le cas du facho n'est plus politique, c'est psychiatrique...

Les trois fachos s'écartent rapidement du marché après cette altercation. Nous avons la satisfaction d'avoir gâché leur diffusion de tracts et d'y avoir mis fin.

Le MNR n'est jamais présent sur ce marché en dehors des périodes électorales. Une fois le premier tour passé, nous pouvons penser ne plus les revoir avant les municipales. Mais dans tous les cas, nous resterons vigilants et nous ne laisserons rien passer. Barial n'est pas le bienvenu, ses idées de merde n'ont pas leur place: Barial, tu dégages!

Pas de fachos dans nos quartiers! Pas de quartier pour les fachos!

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Noisy-le-Sec
commenter cet article

commentaires