Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 17:25
Samedi matin. Je vais faire quelques courses. Avenue de la République, un autocollant inconnu me tire l'oeil. Dans cette rue, la décoration est trustée par Alternative libertaire, la CNT et SUD. Je m'approche, et là, surprise et horreur: "La France, le Roi!", signé Action française. Des royalistes! Des roycos à Bondy. C'est vraiment de la pollution!

Je recouvre ces immondices avec les autocollants d'AL que j'ai sur moi, j'arrache ce que je trouve quand je n'en ai plus. A coup sûr j'en oublie... Si vous croisez ces saletés, merci de détruire!

De façon étonnante, le royco avait épargné les autocollants CNT ou AL présents: il a collé au-dessus, en-dessous, à côté, mais pas dessus. Peur des claques s'il se faisait prendre en train de recouvrir? Je pense franchement que l'explication en cas de rencontre serait aussi vigoureuse, qu'il nous salope nos autocollants ou ou pas!

Il faut dire que tout le monde est lancé dans une vraie frénésie de propagande. Alternative libertaire n'échappe pas à cette boulimie de "se montrer" pendant la période de campagne. Ainsi, samedi matin, l'emplacement de collage derrière la mairie de Bondy était défiguré par le visage de Nicolas Sarkozy de Nagy-Bosca, le nouveau porte-parole du Front national pour les questions d'immigration. C'est marrant comme certains sont allergiques à ce type: ses affiches étaient bien déchirées et lacérées :) Nouveau passage deux heures plus tard: Marie-Ségolène Royal recouvre déjà l'emplacement! Nouveau passage ce matin, moins d'un jour plus tard: c'est Olivier Besancenot qui recouvre tout l'espace! Trois collage en 24h sur le même emplacement.

Ceci confirme le choix du Collectif Alternative libertaire Seine-Saint-Denis: ne pas se lancer dans une frénésie de collages. Oui, nous sortirons les brosses et les seaux si les fachos défigurent nos quartiers, mais sinon... coller pour être recouvert deux heures plus tard, ce n'est pas très motivant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Bondy
commenter cet article

commentaires

J.-P. Chauvin 04/05/2008 00:33

C'est un lycée PUBLIC, qui ne regarde ni la couleur ni l'origine sociale des élèves... C'est donc l'Etat qui me paye, c'est-à-dire les contribuables. Aujourd'hui, il y a fort à faire pour préserver la spécificité de l'école publique, menacée par le néolibéralisme et l'égalitarisme rousseauiste. La République étouffe l'école, au nom de la "rentabilité" économique : on comprend mieux la "percée" des royalistes, défenseurs de l'Etat et de ses services, parmi le corps enseignant, pour lutter contre le démantélement de l'école publique.

eLMer 28/04/2008 11:44

Dans ton lycée des bourgeois à VERSAILLES, ils n'ont pas de quoi te payer?

J.-P. Chauvin 20/04/2008 13:46

Amusante réplique, et un peu vaine quand on me connaît... J'apprécie les bonnes choses et je déteste le puritanisme moralisateur. Je déteste tout autant l'ivresse facile que le dilettantisme. Et il est vrai que j'aime écrire, lire, corriger des copies ou préparer un cours ou un contrôle dans un café... Autre remarque : je fais de ces profs dénoncés par les syndicats car je fais des heures sup' au lycée GRATUITEMENT (quelle horreur, n'est-ce pas ?) pour aider des élèves en difficulté, pour donner des cours supplémentaires, pour "mettre de l'huile dans les rouages"... En fait, je pense que la réplique d'Elmer était juste un clin d'oeil... pour me faire réagir : allez, c'est fait. A demain, à Bondy.

eLMer 20/04/2008 10:40

Les profs que je connais ne passent pas leurs lundis à picoler au soleil! Tire-au-flanc et alcoolique...

J.-P. Chauvin 20/04/2008 01:13

Un duel, en somme... Facile de me trouver ces jours prochains, je serai en terrasse dès qu'il y aura du soleil. Mais je préfère discuter autour d'un bon verre, de Sancerre par exemple. Alors, à lundi ?