Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 22:00

L'unité est un combat

La mobilisation unitaire contre la privatisation de la Poste l'a encore montré sur Bondy: l'unité est un combat. Certains ont une conception bien étrange du travail unitaire. Et une conception tout aussi étrange de la mobilisation de terrain, d'ailleurs.

Des réunions de préparation réservées aux VIP

Alternative libertaire fait partie, depuis sa mise en place, du comité départemental de défense du service public postal. Nous étions satisfaits lorsqu'en réunion de ce comité départemental, il a été décidé d'organiser une réunion unitaire sur Bondy pour y organiser la votation citoyenne du 3 octobre. Mais c'était sans compter avec le PS. Alors que la réunion unitaire avait été fixée au vendredi 18 septembre, le PS a grillé la politesse à tout le monde en s'autoproclamant organisateur d'un comité local et en convoquant sa propre réunion le lundi précédent. Bien évidemment, nos "amis" socio-démocrates ont aussi soigneusement choisi la liste des organisations invitées. Ainsi, exit Alternative libertaire (dont la présence sur Bondy peut pourtant difficilement être ignorée, à moins d'être aveugle et de ne pas voir nos autocollants!). Exit également Bondy autrement, tout aussi actif dans le comité départemental, mais probablement un peu trop remuant au sein du conseil municipal au gré de socialistes qui ne conçoivent la démocratie que le petit doigt sur la couture du pantalon. Par contre, la CFDT, totalement absente du comité départemental et dont les positions nationales sont pour le moins douteuses, était, elle, invitée!
Les syndicats du comité départemental (SUD-PTT, CGT-FAPT, FO COM) de sont étonnés de cette étrangeté et demandé le maintien de la réunion du vendredi, avec tout le monde cette fois. A cette nouvelle réunion, on retrouvait les syndicats qui luttent réellement contre la privatisation (SUD, CGT, FO... bien sûr nulle trace de la CFDT), et les organisations politiques de "gauche" présentes sur Bondy: Alternative libertaire, Bondy autrement, PCF, les Verts, Parti de gauche, PS. Bien que la discussion ait été totalement décousue et chaotique, certaines décisions ont pu heureusement être prises. Manifestement, beaucoup de "politiques" présents n'ont pas du tout l'habitude d'écouter les autres et de les laisser s'exprimer, vus le brouhaha et les prises de parole sauvages! Belle conception d'un débat démocratique.

Un tract imposé en force

Néanmoins, le pire était encore à venir. Quatre jours après la réunion, le Parti socialiste nous sort un tract à sa sauce, où il valorise les exigences de la CFDT... qui n'était même pas à la réunion! Alors que Bondy autrement avait déjà envoyé le tract rectifié conformément aux discussions collectives, les socialistes ajoutent, retirent, modifient, sans rien changer réellement sur le fond. Mais ça leur permet de montrer que c'est "leur" tract. Et quand Alternative libertaire s'étonne de ces méthodes, le seul argument qu'on nous oppose est qu'"il faut réussir la mobilisation". Certes, mais en quoi le passage en force, la mise devant le fait accompli et le mépris pour les partenaires sont-ils un gage de réussite?!? Nous attendons encore la réponse à cette question.
On note aussi une conception assez curieuse de l'ordre alphabétique, dans lequel la coutume veut que l'on place les organisations dans les tracts unitaires. Là, ça commence par le PS, ça continue avec les gens "fréquentables" (Verts, PCF, PG), et on relègue ensuite les vilains petits canards d'Alternative libertaire et Bondy autrement. Le "A" et le "B" après le "P" et le "V", il faut vraiment mettre en place des cours d'alphabétisation à destination des permanents PS! Quant aux syndicats, ils sont carrément mis après les organisations politiques, alors que la moindre des choses aurait été de leur donner la primauté. Il faut aussi prévoir des cours de géométrie et de traitement de texte, vue la taille "respectable" du logo PS, comparé à celui des autres organisations signataires... Passons enfin sur l'absence de référence au blog du comité départemental de défense du service public postal. Pourtant, Alternative libertaire avait demandé à plusieurs reprises, oralement et par écrit, à ce qu'il soit mentionné. Un oubli malheureux, sans doute? Nous ne pouvons pas croire qu'il s'agisse d'une volonté de passer sous silence l'existence d'une instance légitime dont le PS est totalement absent...
Mais nous ne voulons pas faire exploser le cadre unitaire "simplement" pour ces pratiques méprisables et méprisantes, autoritaires, antidémocratiques et contre-productives. Nous acceptons donc de signer le tract et nous nous préparons à la mobilisation.

Mais ils sont où, les socialistes?

La première mobilisation importante est la votation à l'hôpital Jean-Verdier le 1er octobre à 6h du matin pour le changement entre équipes de nuit et de jour. La veille, on se rend compte qu'il faut bien y apporter les urnes, les bulletins, les tracts et les listes d'émargement. Or personne du Parti socialiste n'y sera! L'organisation qui roulait des mécaniques une semaine plus tôt en annonçant 10 militant-e-s le 3/10 est incapable de trouver quelqu'un capable de se lever le matin. C'est vrai que le parti socialiste est une petite organisation, ils n'ont pas beaucoup de capacité de mobilisation: ils ne tiennent que la mairie, la députation, le conseil général et le conseil régional! Les socio-démocrates sont donc contraints de demander aux libertaires de trimballer leur urne! Un comble...
Autre cocasserie. Le conseil général a prévu des urnes en carton, siglées pour la votation citoyenne sur la Poste. Certes, le PS bondinois est allé les chercher... mais a oublié les socles! Bref, c'est inutilisable en l'état, et il faut utiliser une urne "classique". C'est d'ailleurs le plus simple, il y a des urnes en quantité à al mairie, et c'est ce qui faisait consensus lors de la réunion unitaire. Mais les camarades du PS ont dû avoir une absence à ce moment-là et ne pas entendre...
A propos des urnes du conseil général, on peut d'ailleurs s'interroger sur la pertinence de l'utilisation de l'argent public. C'est bien de soutenir l'initiative, mais des bulletins de vote en noir et blanc faisaient très bien l'affaire sans qu'il soit besoin d'en tirer en couleur, et l'utilisation des urnes municipales aurait pu remplacer avantageusement les grands trucs en carton pas du tout pratiques fabriqués pour l'occasion!

Ach, sabotage!

Mais nos "ami-e-s" socio-démocrates arrivent encore à se surpasser et à nous étonner. Toujours le 1er octobre, une votation est prévue au marché de la gare de Bondy, de 16h à 19h. Et le PS réussit l'exploit de mettre en colère même leurs obligés des Verts! En effet, le PS non seulement n'est pas capable d'apporter lui-même le matériel de votation, mais n'est pas pas foutu de le fournir au camarade des Verts venu le chercher! Au syndicaliste de SUD-PTT qui un peu plus tard s'étonnera de cette attitude frôlant le sabotage pur et simple, il sera répondu que le PS "n'a pas que ça à foutre". Certes. Le même jour, les gentils petits mickeys du PS étaient occupés à se regarder le nombril sur leurs primaires et sur le cumul des mandats!
Au final, la votation pourra tout de même avoir lieu, malgré la mauvaise volonté socialiste, grâce à l'acharnement d'un camarade de Bondy autrement qui fera le forcing pour récupérer le matériel détenu par le PS...

Les cons, ça ose tout...

Mais le PS n'est pas encore arrivé au bout de son numéro. Le samedi 3 octobre, "grand jour" de la votation, le PS s'aperçoit à 7h30 qu'il manque des tables. Oui, le PS a décidé de tout gérer tout seul, a changé le lieu de rendez-vous du samedi matin unilatéralement le vendredi soir. Il avait annoncé s'occuper de tous les aspects matériels avec la mairie. Trouver une dizaine de tables dans une ville de plus de 50000 habitants, ça doit être possible, quand même, quand la mairie est sensée appuyer une initiative.
Il faut dire à sa décharge qu'elle a de bonnes raisons de ne pas avoir confiance, la mairie. Un militant PS avoue un peu penaud avoir... perdu les clés du camion municipal prévu pour le transport du matériel de votation. Un autre a dû être fourni en urgence.
Concernant les tables, c'est Alternative libertaire qui fournira dans un premier temps celle du point de vote à la Poste principale, avant que le problème soit enfin réglé en milieu de matinée.
Mais comme les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait, le PS geint qu'il doit tout faire et s'interroge à haute voix sur ce que font les autres. Ce à quoi la réponse d'Alternative libertaire est claire: fournir des militants de terrain! Car jusque là, le PS n'a quand même pas brillé par sa présence. Il faut dire que le PS "hésite à mettre trop de monde, de peur qu'on dise qu'il récupère"! Sic! Que répondre à un truc pareil?
Dès 11h, les tracts viennent à manquer. Où sont donc passés les 10000 tracts sensés avoir été tirés? Mystère et boule de gomme. Il est mathématiquement impossible que 10000 tracts se soient évaporés entre jeudi et samedi 11h. La mairie et le PS ne savent-ils pas compter? Ou bien le PS a-t-il oublié quelques cartons pleins de tract au fond de son sous-sol? Nous ne le saurons jamais. Ca permet encore une fois à nos grands amis socialistes de se la péter à peu de frais et de manière ridicule en retirant quelques ramettes de tracts en urgence.
Comme il y a quand même des priorités dans la vie, le maire Gilbert Roger n'oublie cependant pas de venir se montrer sur les points de vote et serrer quelques louches.

Jusqu'au dernier instant

Dépouillement à 18h30 en mairie. Et là encore, un grand numéro d'artiste. Une des urnes est fermée par un cadenas, dont personne ne parvient à trouver la clé! Qui a bouclé une urne restée en mairie?On a une idée, mais faute de preuve, on se retiendra de balancer. Bref, le cadenas est bousillé au marteau. J'avais bien proposé de m'occuper de l'urne toute entière au manche de pioche, mais ça n'a pas fait l'unanimité!
Bon, déjà, nous pouvons nous estimer heureux. On n'a pas découvert au milieu des votes sur la poste une urne pleine de bulletins "Martine Aubry" ou "Ségolène Royal", c'est déjà ça.
Nous aurons vraiment bu la coupe jusqu'à la lie. Au moins, maintenant, nous savons pour l'avenir très exactement à quoi nous attendre avec la PS bondinois.


Et un petit dernier pour la route. Par curiosité, jetez un coup d'oeil au blog du PS bondinois. Aucune mise à jour depuis juin et la déroute socialiste des européennes. Aucune annonce de la votation. Pathétique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Bondy
commenter cet article

commentaires