Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 12:22
La justice bourgeoise vient (pour une fois !) de frapper un honnête capitaliste.

Le Conseil d'État a annulé ce lundi les élections municipales à Corbeil-Essonnes et a déclaré son maire UMP, Serge Dassault, inéligible pour un an.

L'avionneur et patron de presse propriétaire du Figaro a déclaré que cette annulation était "inique, politique, scandaleuse". "Je n'ai jamais rien fait, rien, jamais. Il n'y a aucune preuve contre moi. C'est uniquement pour me virer de Corbeil-Essonnes", se défend-il. S'il n'a rien fait, alors pourquoi évoque-t-il l'absence de preuves contre lui ? Sacré Serge !

 

Ce dernier annonce également qu'il va faire appel de cette décision. Dans la foulée, l'ex sénateur-maire de Corbeil-Essonnes n'épargne pas de sa vindicte les magistrats du Conseil d'État qui, selon lui, "sont tous des socialistes". Bien sûr ! Encore une victime de la barbarie socialiste ! Il serait temps que Sarkozy (à moins qu'il ne soit en réalité un trotskyste lambertiste qui aurait fait de l'entrisme au sein de l'UMP) prenne des mesures idoines !

 

Cette décision du Conseil d'État est conforme à la recommandation de Luc Derepas, rapporteur public qui a relevé que le "don d'argent avec contrepartie électorale" était "contraire à la loi" et pouvait "entacher la sincérité du scrutin". Il a jugé que plusieurs témoignages en ce sens étaient "suffisamment circonstanciés pour établir la réalité d'une telle pratique" à Corbeil-Essonnes. Ce que tout le monde savait, et qu'un bon nombre de reportages radiophoniques de l'émission de Daniel Memet "Là-bas si j'y suis" avait déjà confirmé !

 

Notons que Bruno Piriou du PCF, et principal opposant de Serge Dassault, a lui aussi été déclaré inéligible pour un an, pour n'avoir pas intégré dans ses comptes de campagne la location d'une salle qu'il croyait gratuite. Décidément, le socialisme a ses limites !

 

Franz B.

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Pas loin de chez nous (Ile-de-France)
commenter cet article

commentaires

macareux 21/06/2009 15:19

Le Canard Enchaîné a révélé à de nombreuses reprises la façon dont M. Dassault achetait la paix sociale dans les quartiers de Corbeil-Essonnes et il y a eu, si mes souvenirs sont bons, des reportages dans l'émission de Daniel Mermet sur l'achat de voix dans les hypermarchés auprès de ses administrés. Edifiant !