Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 16:39
Hier lundi, la mairie de Bondy organisait un débat sur l'intercommunalité. L'invité et intervenant était Patrick Braouzec, en tant que président de la communauté d'agglomération de Plaine Commune. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ensemble n'était guère convaincant.

Notons tout d'abord l'affluence. Une grosse centaine de personnes ont facilement rempli l'Espace Chauzy. Gilbert Roger, maire de Bondy, et Patrick Braouzec s'en sont réjoui. Pourtant, sur une ville de plus 50000 habitants et habitantes, on ne peut pas dire que ce soit une franche réussite. Il faut dire qu'au niveau information, la mairie avait un peu fait le service minimum: annonce dans Reflets, le journal municipal, enrobée dans un discours un peu lénifiant... et c'est tout. Ca fait peu. D'ailleurs, l'initiative ne figure même pas dans l'agenda du site Web de la ville!

Mais peut-être la majorité municipale avait-elle peur que de "simples citoyens" viennent concurrencer son monopole de la parole? En effet, la majorité des questions depuis la salle était le fait d'élus et élues (très largement  de la majorité municipale, mais aussi du Modem, qui semble prêt à soutenir un peu aveuglément tant qu'on lui promet des places pour l'opposition au sein de l'exécutif intercommunal) ou de militants et militantes PS, se présentant comme tels. Les interventions de "simples citoyens" ont été tellement rares que Gilbert Roger s'est senti obligé de les souligner!

Sur le fond, Patrick Braouzec a brossé un tableau un peu idyllique de l'intercommunalité. Il faut dire qu'il a "oublié" de répondre à certaines questions, en particulier celles concernant les finances: pas de réponse à la question sur la dotation générale de fonctionnement (la carotte-bâton de l'Etat envers les communautés d'agglomération), réponse très évasive voire risible sur les ressources ayant permis d'augmenter les investissements dans les proportions faramineuses qu'il a annoncées. De la même manière, il a fait des réponses dignes du pire des jésuites sur les questions de démocratie: selon lui, il n'y a pas de risque que l'intercommunalité coupe les citoyens et citoyennes de ceux et celles sensés les représenter... puisque cette fracture peut exister même sans intercommunalité! Un tel sophisme laisse pantois. Mais il a eu l'air de parfaitement satisfaire la horde de militants et militantes PS qui avaient envahi l'Espace Chauzy pour écouter la bonne parole... Faut-il en déduire que l'esprit critique et la logique ne sont pas les qualités les mieux cultivées au PS? Je ne franchirai pas ce pas, ce serait mesquin.

Toujours sur ces questions de fonctionnement et de démocratie, on notera l'envolée de Gilbert Roger, interpellé sur le cumul des mandats, jurant la main sur le coeur qu'il ne souhaite ni la présidence de l'intercommunalité, ni une vice-présidence. Nous saurons lui rappeler ces promesses dans quelques temps...

On notera aussi quelques incohérences. Alors qu'une question soulignait l'avancée "à marche forcée" vers l'intercommunalité, Braouzec, lui, ne voit pas où est le problème... alors même qu'il venait d'expliquer que dans le cas de Plaine Commune, le processus s'était déroulé sur des années et des années. Pourquoi, dans le cas de Bondy, Noisy, Montreuil, etc. faut-il donc aller aussi vite, puisque l'objectif est de lancer la communauté d'agglomération au 1er janvier? Pourquoi ne pas prendre le temps de discuter, d'élaborer collectivement?

Car en soi, nous ne sommes pas contre le regroupement de communes. Bien au contraire! Nous prônons le fédéralisme, et donc une vraie fédération de communes, pour mettre des moyens en commun et développer les solidarités. Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que le débat hier soir à Bondy n'était pas convaincant que c'est bien la direction qui est en train d'être prise! Bref, le réseau Alter-Agglo93 ne sert pas à rien!

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans Bondy
commenter cet article

commentaires