Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 14:33
Si vous prenez le RER E, par exemple pour aller bosser à Paris, vous avez vu que les gares de Magenta et d'Hausmann sont bien cradingues, depuis quelques jours.

Depuis le 17 janvier, le personnel de nettoyage de ces gares est en grève. La SNCF sous-traite cette activité à l'entreprise Chalancin, qui se comporte en bon patron-négrier, assez habituel dans le nettoyage. Face aux revendications d'augmentation salariale, le patronat propose royalement... 1 euro d'augmentation. Les salariés et salariées du nettoyage font un travail difficile, fatiguant et mal payé. Et pourtant socialement indispensable: ils contribuent au fonctionnement d'ensemble des transports en commun. La direction de Chalancin fait preuve d'un mépris assez insoutenable.

Au mépris s'ajoute la violence, puisqu'au moins un syndicaliste gréviste a été agressé par des jaunes briseurs de grève.

Pendant ce temps, la direction de la SNCF ne se sent pas concernée. C'est un sous-traitant, qu'il se débrouille. Mais c'est bien la SNCF qui est le donneur d'ordre. Elle a donc une responsabilité directe et indiscutable dans la situation, et elle a les moyens d'obliger Chalancin à changer d'attitude.

Le matin et le soir, les grévistes sont souvent là avec leur banderole. Pensez à donner à leur caisse de grève pour soutenir leur lutte.

Partager cet article

Repost 0

commentaires