Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 15:51
Il est décidément incohérent, ce Sarkozy.

Un jour, il nous pond un plan de relance pour que tout le monde achète des bagnoles, pour renflouer les pauvres actionnaires de PSA et de Renault, pourtant bien gâtés par ce saboteur d'outil de production de Carlos Ghosn. Il déverse le fric par milliards pour que nous achetions tous une, deux, dix voitures neuves, pour rouler, rouler, rouler et faire encore grimper les bénéfices de Total. Ben ouais, la relance, c'est quand même d'abord la relance des dividendes pour les actionnaires des groupes automobiles et pétroliers. Alors achetons de la bagnole, c'est un ordre de l'omniprésident !

Mais voilà que des gens suivent ses conseils et cherchent à l'aider en accélérant le renouvellement du parc automobile, et il leur gueule dessus ! Plus de 1000 bagnoles ont cramé dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Passons sur le rappel des fanfaronnades sarkoziennes concernant les incendies de voitures lorsqu'il était ministre de l'Intérieur: ce serait presque méchant de rappeler à quel point il raconte n'importe quoi et se vante de "succès" purement imaginaires. Revenons plutôt sur les véhicules brûlés cette année.

1000 voitures brûlées, c'est autant de voitures à racheter! C'est excellent pour la croissance et le plan de relance de cet ultra-libéral de Devedjian qui doit sombrer dans la schizophrénie, d'être ainsi contraint de lancer l'Etat à la rescousse du "marché libre qui a toujours raison". Les incendies de bagnole, c'est de la relance 100% pur cocktail Molotov, certifié tout bon pour les constructeurs automobiles. Et ben ça ne lui va pas non plus! Avant, Sarkozy, c'était "faites ce que je dis, pas ce que je fais". Maintenant, c'est carrément "faites ce que je dis, pas ce que je dis" !

Ceux et celles qui ont brûlé les bagnoles de leur voisin ou voisine qui en a besoin pour aller bosser, qui n'a pas les moyens d'en racheter une neuve, qui se retrouve dans la merde noire pour quelques minutes de feu de joie egoïste et malsain, ceux et celles-ci, donc, n'ont fait que "produire de la relance", pourtant. Ils et elles ont essayé de soutenir l'industrie automobile, comme Sarkozy et Devedjian nous l'ont si doctement expliqué.

Mais Sarko veut maintenant leur interdire de passer le permis de conduire. Bon, passons sur la démagogie sans limite de cette proposition. Mais si les incendiaires ne peuvent plus passer le permis, comment ils vont acheter les Renault, les Peugeot et les Citroën que nous devons tous et toutes acheter par ordre présidentiel ? A moins de rouler sans permis, mais là, ce ne serait pas très bon pour l'industrie des auto-écoles.

Vraiment, ils ne sont jamais contents, ces bouffons de l'UMP !

Partager cet article

Repost 0
Published by Scapin - dans libertaires93
commenter cet article

commentaires

Scapin 06/01/2009 16:52

"La majorité étaient propriétaires et l'ont fait pour toucher l'assurance"??? Ah bon? Tu connais personnellement tous les incendiaires de bagnoles? Ca sort d'où, cette affirmation gratuite? C'est bien connu que les assurances sont toujours super généreuses, et que c'est vachement rentable d'avoir à essayer de leur faire cracher ce qu'elles doivent... Surtout en ce moment (vu qu'elles n'ont pas été les dernières à investir dans du vent spéculatif).

Dark Pioupiou 04/01/2009 21:33

Propriétaires ou pas, c'est tout de même bon pour la croissance !

... 03/01/2009 00:41

sauf que la majorité de ceux qui ont bruler des bagnoles en était les propriétaire et l'ont fait pour toucher l'assurance!