Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 19:25
Depuis le 22 mai, les salariés de l'entreprise Griallet occupent les locaux de leur entreprise.

Soutenus par la CGT, la vingtaine de travailleurs maliens de cette boîte du bâtiment (démolition) sont en lutte pour obtenir la régularisation de 15 d'entre eux... mais aussi obtenir de meilleures conditions de travail.

Le patron, visiblement nostalgique du temps des colonies, n'a pas hésité, entre 2 insultes, à faire venir un huissier... qui n'a pu que constater une occupation dans le cadre d'un conflit du travail!

Dans le quartier, la solidarité commence à s'organiser, et les voisins apportent nourriture, boissons et autres... et l'occupation est partie pour durer un certain temps.

Les élus municipaux et le député sont aussi passés, promettant d'agir au plus vite auprès de la préfecture pour l'enregistrement des dossiers.

Cette nouvelle grève des travailleurs sans-papiers s'ajoute aux nombreuses autres initiées en région parisienne par la CGT, Solidaires, la CNT, Droits Devant ! et les collectifs de sans-papiers.

Face à l'attitude du gouvernement, seule la généralisation et l'amplification de ce mouvement de grève pourra obliger le gouvernement à entendre la revendication des grévistes qui réclament la régularisation de tous les travailleurs « sans-papiers » et plus largement de tous les sans-papiers.

Nous soutenons sans réserve l'action des travailleurs sans-papiers, à Montreuil comme ailleurs.

Pour rendre visité aux grévistes de Griallet, rue des batteries à côté de la rue des Ruffins, c'est l'arrêt La paix du bus 127.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Volfoni, le frère 31/05/2008 23:09

Une semaine après, les collègues sans-papiers occupent toujours leur entreprise, et la solidarité continue à s'exprimer, au quotidien.Malgré les interventions de la mairie et du député, les choses ne semblent guère bouger: les préfectures joueraint-elles le pourrissement?Plus que jamais, soutien aux sans-papiers, et aux organisations diverses qui organisent leurs luttes!