Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • Communistes libertaires de Seine-Saint-Denis
  • : Nous sommes des militant-e-s d'Alternative libertaire habitant ou travaillant en Seine-Saint-Denis (Bagnolet, Blanc-Mesnil, Bobigny, Bondy, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Rosny-sous-Bois, Saint-Denis). Ce blog est notre expression sur ce que nous vivons au quotidien, dans nos quartiers et notre vie professionnelle.
  • Contact

Nous rencontrer

Pour nous contacter: Alternative libertaire 93, BP 295, 75921 Paris Cedex 19 ou par e-mail (montreuil@al.org, saint-denis@al.org ou al93@al.org)

Vous pouvez nous rencontrer au marché de Noisy-le-Sec (2ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché de la gare RER de Bondy (4ème samedi de chaque mois, 11h-12h), au marché Croix-de-Chavaux à Montreuil (2ème dimanche de chaque mois, 10h30-11h30) et à l'angle de la rue Gabriel Péri et de la rue de la République à Saint-Denis. Nous y vendons le mensuel Alternative libertaire.

Recherche

Nouveau site!

Retrouvez notre nouveau site : www.libertaires93.org

Archives

Trouver le mensuel AL

Vérifiez sur trouverlapresse.com, car des changements peuvent avoir lieu.
Bagnolet: Auchan, 26 av de Gaulle, 87 rue Robespierre, 47 av de Stalingrad. Bobigny: rue du Chemin Vert, Hôpital Avicenne. Bondy: Gare RER. Montreuil: M° Croix-de-Chavaux, 1 av Pasteur, 5 rue E. Varlin, 170 rue de la Nouvelle France. Noisy-le-Sec: Gare RER, 8 rue Jean Jaurès. Romainville: 80 bd H. Barbusse. Rosny-sous-Bois: Carrefour Rosny II, 2 rue Gallieni, 3 av Gallieni. Saint-Denis: 17 pl du Caquet, 4 bd A. France, Cité Franc Moisin, 105 rue Gabriel Peri, Pl des Poulies, Pl du 8 mai 45, 2 rue G. Philippe, 46bis bd J. Guesde, M° Saint-Denis Basilique.
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 02:03

Appel aux parents, aux enseignants, aux lycéens et étudiants pour une grande manifestation départementale le samedi 12 avril à 11H00 à Bobigny.

Venez nombreux exprimer votre mécontentement !!!

Demain, il sera trop tard pour pleurer sur les classes et moyens disparus.

Depuis maintenant plusieurs semaines, lycéens, enseignants, parents, de toutes les villes du département contestent les mesures de restrictions annoncées pour la rentrée 2008/2009.

Le nombre d’établissements en grève, de manifestations, augmente de jours en jours.

Le Ministère lui reste sourd et minimise même, par la voix du recteur, la mobilisation de la communauté éducative et la catastrophe annoncée de la prochaine rentrée.

Mercredi 2 avril 2008, devant les syndicats d’enseignants du rectorat et les FCPE 93, 77 et 94, Monsieur le Recteur a confirmé les décisions annoncées pour la rentrée, soit :
- 870 postes supprimés sur l’Académie dont 370 en Seine-Saint-Denis rien que pour les collèges et lycées !!!
- Diminution des heures attribuées aux établissements. La seule solution pour assurer les heures minimums dues aux élèves est maintenant de faire appel aux heures supplémentaires, alors que les remplacements de courtes durées ne sont déjà pas assurés (c’est pourtant la première demande de la FCPE).
- Appel aux retraités de l’Education Nationale pour assurer des remplacements. (contrat vacataire de quelques heures, d¹ailleurs insuffisants et sans suivi réel des élèves).
- Appel à des vacataires en contrat précaire et pas obligatoirement bien formés, pour les remplacements de longues durées
- Dans le 1er degré, des seuils de 23 élèves en primaires et 25 en maternelles en ZEP et de 25 en primaire et 27 en maternelle hors Zep ne sont pas respectés. En fin d¹année, L¹Inspection d’Académie nous annonçait plus 2.300 élèves de plus en primaire pour la rentrée 2008, les chiffres sont maintenant de 200 !!! De qui se moque-t-on ?
- Les classes de lycées actuellement à plus de 35, avec les horaires donnés aux établissements qui ne permettront pas de reprendre tous les élèves redoublants l’année prochaine.
- 1.500 élèves qui se retrouvent chaque année en septembre : o soit sans affectation par manque de place, o soit obligés de prendre une orientation par défaut ne correspondant pas à leur projet. Là où l’Education Nationale devrait ouvrir plus de filières qualifiantes et porteuses, elle ferme des classes !!!!
- Diminution des moyens pour les projets locaux dans les établissements qui permettaient d’aider les élèves les plus en difficulté.
- La suppression de 2 heures par semaine aux élèves de primaire sous prétexte de supprimer le samedi matin.

Monsieur le Ministre, les élèves de Seine-Saint-Denis ont-ils un taux de réussite satisfaisants aux examens nationaux (-10 à -15%) pour leur donner moins d’école et diminuer les moyens

Le fait d’ailleurs que la Seine-Saint-Denis n’ait plus d’Inspecteur d’Académie depuis la fin décembre n’est pas anodin !!! Cela illustre bien l’intérêt que l’Etat montre à notre département.

Nous refusons que l¹Etat gère à l’économie l’avenir de nos jeunes.

Enseignants, personnels et parents sont aussi garants de cet avenir, c’est pourquoi :

La FCPE appelle tous les enseignants, les parents, les lycéens, les étudiants, les élus à une grande semaine de mobilisation du 7 au 12 avril 2008.
- Mardi 8 avril, la FCPE93 appelle les conseils locaux à se réunir en Assemblée Générale
- Mercredi 10 avril, les signataires de cet appel, demandent audience à Monsieur le Préfet afin d¹obtenir la tenue d¹un Conseil Départemental de l’Education Nationale en urgence.
- Vendredi 11 avril, débat dans le grand auditorium de la Bourse du travail de 20H00 à 23H00 : Opération vérité sur le service public d’Education en Seine Saint Denis »
- Le samedi 12 avril à 11H00, appel à manifestation départementale de la bourse du travail à l¹Inspection d¹Académie : « Le gouvernement abandonne l’Ecole Publique en Seine Saint Denis, faisons-nous entendre ». (Départ devant la bourse du travail, place de la libération à 11H00).

Contact :

Michel Hervieu, Président : 06 80 84 63 58

Jean-Marc Minetto, Secrétaire Général, 06 08 22 26 19

CDPE FCPE 93 : 01 41 60 81 10

Partager cet article

Repost 0
Published by Communistes libertaires du 93 - dans Seine-Saint-Denis
commenter cet article

commentaires